Banque centrale européenne

« Banque centrale européenne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la Banque centrale européenne

La Banque centrale européenne est la banque centrale de l'Union européenne, ou BCE. Créée en 1998, son siège est à Francfort, en Allemagne. Depuis novembre 2003, Jean-Claude Trichet est le président de la BCE. La mission principale de la BCE est de maintenir l'inflation des prix européens à environ 2 % par an. L'action menée par la BCE est mise en cause, surtout en France, par des économistes et de nombreux dirigeants politiques.

Missions de la Banque centrale européenne[modifier | modifier le wikicode]

Le traité de fondation de la BCE lui a donné une mission essentielle, celle de maintenir l'inflation des prix en Europe au-dessous de 2% annuels. Pour cela la BCE :

  • définit et met en œuvre la politique monétaire de la zone euro. Elle doit surveiller la masse monétaire en circulation dans la zone euro et en contrôler le montant en choisissant les taux d'intérêt qu'elle applique à l'argent que les banques ordinaires déposent ou empruntent auprès d'elle (soit les taux directeurs et en particulier celui du refinancement1)
  • doit gérer la politique de change de la zone euro avec les monnaies extérieures
  • détient et gère les réserves de change que lui confient les États membres
  • doit assurer le bon fonctionnement des systèmes de paiement.

Organisation de la Banque centrale européenne[modifier | modifier le wikicode]

La Banque centrale européenne est dirigée par :

  • un président et un directoire de 6 membres (le président, le vice-président et quatre membres choisis en raison de leur compétence en matière financière et bancaire). Ils sont nommés par le Conseil européen (les chefs d'État ou de gouvernement) sur propositions du Conseil de l'Union européenne (les ministres chargés de l'économie et des finances dans les pays membres). Préalablement il doit y avoir eu une consultation du Parlement européen et du conseil central des gouverneurs des banques centrales (voir ci-dessous) de chaque pays membres.

Le président et le directoire sont élus pour huit ans non-renouvelables. Ils mettent en œuvre la politique monétaire définit par le conseil des gouverneurs. La BCE doit régulièrement présenter un rapport sur son action devant le Parlement européen.

Ces dirigeants sont indépendants des gouvernements qui les ont nommés et ces gouvernement ont interdiction de faire pression sur le directoire. En cas d'incompétence les membres du directoire sont déférés devant la Cour de justice des communautés européennes

  • le conseil des gouverneurs des banques centrales, composé du directoire et des gouverneurs des différentes banques centrales des pays de la zone euro. Le mandat des gouverneurs est au minimum de cinq ans. C'est le conseil des gouverneurs qui définit la politique monétaire de la zone euro (en particulier les différents taux directeurs- voir la note plus bas)
  • il existe un conseil général de la BCE. Il réunit le directoire, les membres du conseil des gouverneurs de la BCE et les gouverneurs des banques centrales des pays de l' Union européenne qui n'ont pas encore adhéré à l'Euro.

Critiques contre la banque centrale européenne[modifier | modifier le wikicode]

Le fonctionnement et la politique actuels de la BCE semblent satisfaire la plupart des gouvernements et des économistes européens. Cependant en France les critiques contre la BCE sont nombreuses. Le mouvement altermondialiste demande que la BCE soit soumise au contrôle du Parlement européen et/ou du conseil de l'Union européenne c'est-à-dire à des élus des citoyens européens. D'après eux cela permettrait d'inclure explicitement le développement économique et la lutte contre le chômage dans les missions de la BCE. Ce type de propositions était défendu par les deux candidats finalistes de l'élection présidentielle française de 2007. Cependant il semble difficile de pouvoir y parvenir car les 13 pays qui utilisent l'euro ont des niveaux de développement économique très différents et n'ont pas le même rythme de croissance économique, donc n'ont pas obligatoirement les mêmes objectifs.

Les économistes libéraux pensent qu'il est nécessaire que la politique monétaire de la BCE échappe aux décisions des dirigeants politiques. Ils estiment que ces derniers, pour des raisons électoralistes, cherchent à relancer l'activité économique (donc à faire baisser le chômage) en injectant de l'argent pour favoriser l'investissement des entreprises ou la consommation des ménages. Pour les économistes libéraux cette politique aurait des effets contraires à long terme en augmentant l'endettement des états et en accélérant l'inflation ce qui pour eux serait néfaste dans la compétition internationale liée à la mondialisation. Pour le moment c'est cette opinion qui domine.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Les banques européennes empruntent auprès de la BCE les sommes dont elles ont besoin pour financer les crédit qu'elles accordent. Si la BCE pratique un taux de crédit élevé les banques seront obligées de le répercuter sur les crédits qu'elles font ; ce qui réduit le nombre des candidats au crédit, donc ce qui diminue la masse monétaire créée par les crédits bancaires. Cela doit limiter l'inflation

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.
Portail de l'Europe —  Tous les articles sur l'Europe !

50° 06′ 34″ N 8° 40′ 27″ E / 50.1094, 8.67414