Conseil européen

« Conseil européen » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Confusion Ne pas confondre avec Conseil de l'Union européenne ou Conseil de l'Europe !

Le Conseil européen est un conseil (ou assemblée) qui se tient actuellement deux fois par an à Bruxelles. Il réunit les chefs d'État ou de gouvernement des 28 pays de l'Union européenne. Les chefs dégagent les grands axes de la politique que devrait mener l'Union européenne dans les six mois (voire les années) qui suivent la tenue du conseil. Ils donnent ainsi une nouvelle impulsion politique à la construction européenne.

Attention.png Il ne faut pas confondre le Conseil européen et le Conseil de l'Union européenne, qui réunit les ministres de l'Union.

Création du Conseil européen[modifier | modifier le wikicode]

Valéry Giscard d'Estaing, président de la France en 1974

Le 25 mai 1957, six pays signent le traité de Rome : la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la République fédérale d'Allemagne. C'est la naissance de la Communauté économique européenne (CEE) qui est l'ancêtre de l'Union européenne, mais le Conseil européen n'est alors pas encore prévu.

En 1973, le Danemark, l'Irlande et le Royaume-Uni rejoignent la CEE. L'année suivante, le président de la République française, Valéry Giscard d'Estaing, prend l'initiative d'une rencontre des chefs d'État et de gouvernement. Le Conseil européen naissait de manière informelle.

Le Conseil européen est institutionnalisé par le traité de l'Acte unique européen de 1986. Le traité de Maastricht (1992) et le traité d'Amsterdam (1997) l'organisent et en précisent les fonctions. Le traité de Lisbonne (2006), rejeté, y aurait apporté quelques modifications, en particulier sur la présidence de l'Union européenne (voir plus loin).

Composition du Conseil européen[modifier | modifier le wikicode]

Représentants des États membres[modifier | modifier le wikicode]

Javier Solana, secrétaire général du conseil depuis 1999

Le Conseil européen réunit les chefs de gouvernement des pays de l'Union européenne.

Les ministres des Affaires étrangères de chacun des pays membres assistent les chefs de gouvernement ou d'État.

Représentants des autres institutions[modifier | modifier le wikicode]

Le Conseil européen comprend également le président de la Commission européenne et un commissaire européen.

Est également présent le secrétaire général du Conseil de l'Union européenne, qui est aussi le Haut représentant de la Politique européenne de sécurité commune (PESC). Depuis 1999, c'est Javier Solana, plusieurs fois réélu à ce poste.

Le président du Parlement européen est invité au Conseil européen. Lors de chaque sommet, il fait une déclaration devant le Conseil européen. Depuis le 16 janvier 2007, le président du Parlement est Hans-Gert Pöttering. Son mandat doit s'est achevé en janvier 2009.

Présidence du Conseil européen[modifier | modifier le wikicode]

Le Conseil des ministres ou Conseil de l'Union européenne existe depuis le traité de Rome, signé le 25 mars 1957. Par l'article 146 de ce traité1, la présidence du Conseil des ministres est assurée pour six mois, alternativement par chaque pays de l'Union.

Depuis la création du Conseil européen en 1974, la présidence du Conseil européen est assurée par le chef d'État ou le chef de gouvernement du pays qui assure la présidence du Conseil des ministres. Cette présidence est donc assurée pour six mois. De juillet à décembre 2008, elle est assurée par la France.

Le traité de Lisbonne prévoit la création d'une fonction de « président de l'Union européenne ». Ce président serait désigné par le Conseil européen pour un mandat de deux ans et demi et renouvelable une fois. Toutefois, ce traité a été rejeté en 2005 par la France et les Pays-Bas (qui comptent parmi les six premiers États de l'Union). Un « traité simplifié » de Lisbonne a été rédigé, mais il a été rejeté le 13 juin 2008 par l'Irlande, ce qui bloque durablement son application.

Méthodes de travail du Conseil européen[modifier | modifier le wikicode]

La salle de réunion du Conseil européen à Bruxelles

La présidence du Conseil de l'Union propose un ordre du jour pour le conseil suivant. Les sujets qui seront abordés pendant le Conseil européen ont été « dégrossis » auparavant par plusieurs réunions du Conseil des ministres de l'Union. Pendant ces réunions ministérielles, on tente de trouver un accord. Si ce n'est pas possible, c'est le Conseil européen qui tranchera.

Le Conseil européen se réunit généralement en juin et en décembre, à la fin de la présidence semestrielle. Mais il peut y avoir des conseils exceptionnels si le besoin s'en fait sentir. Les conseils exceptionnels peuvent se tenir dans le pays qui assure la présidence de l'Union.

Le Conseil européen débat en priorité des questions de politique étrangère et tente d'élaborer une position commune. Il en est de même pour les questions de sécurité. Les compétences du Conseil ont été élargies aux problèmes qui concernent tous les pays de l'Union (politique d'immigration, le terrorisme international, ouverture de l'Union à de nouveaux pays, partenariat à créer avec des pays hors de l'Union, ...)

Généralement le premier jour, après l'audition du président du Parlement européen, les chefs de délégations discutent ensemble sur les problèmes à l'ordre du jour. Les ministres des Affaires étrangères discutent séparément. Pendant ce temps, le secrétariat général du Conseil prépare un projet de conclusions des délibérations.

Le deuxième jour, souvent pendant la nuit, les délégations prennent connaissance du projet de conclusions. Elles discutent du contenu (points à défendre, points à combattre, le silence équivaut à l'acceptation). Puis les chefs de délégations se rencontrent par petits groupes pour tenter de convaincre leurs partenaires. Après ces réunions et la traditionnelle « photo de famille », le texte définitif des conclusions est adopté.

Après la réunion du Conseil européen, un rapport est envoyé au Parlement européen et à la Commission européenne pour étude et préparation de directives européennes. Ces directives engageront les États membres, une fois approuvées par le Conseil des ministres et le Parlement européen.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Pour compléter sur l'Union européenne[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Partie 5 du traité de Rome, lire notamment l'article 146.
Pays d’Europe
Union européenne Allemagne AllemagneAutriche AutricheBelgique BelgiqueBulgarie BulgarieChypre ChypreCroatie CroatieDanemark DanemarkEspagne EspagneEstonie EstonieFinlande FinlandeFrance FranceGrèce GrèceHongrie HongrieIrlande IrlandeItalie ItalieLettonie LettonieLituanie LituanieLuxembourg LuxembourgMalte MaltePays-Bas Pays-BasPologne PolognePortugal PortugalRépublique tchèque République tchèqueRoumanie RoumanieRoyaume-Uni Royaume-UniSlovaquie SlovaquieSlovénie SlovénieSuède Suède
Candidats à l’Union européenne Macédoine MacédoineIslande IslandeTurquie Turquie
Autres pays Albanie AlbanieAndorre AndorreArménie ArménieAzerbaïdjan AzerbaïdjanBiélorussie BiélorussieBosnie-Herzégovine Bosnie-HerzégovineGéorgie GéorgieKazakhstan KazakhstanLiechtenstein LiechtensteinMoldavie MoldavieMonaco MonacoMonténégro MonténégroNorvège NorvègeRussie RussieSaint-Marin Saint-MarinSerbie SerbieSuisse SuisseUkraine UkraineVatican Vatican
États non reconnus par la communauté internationale Flag of the Republic of Abkhazia.svg AbkhazieChypre du Nord Chypre du NordFlag of Artsakh.svg Haut-KarabaghKosovo KosovoOssétie du Sud Ossétie du SudFlag of Transnistria (state).svg Transnistrie
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.