la cabane  • le Livre d'or
20150413Rumex acetosa3.jpg Actualités, astuces, statistiques et une interview, lisez la Gazette été 2018 de Vikidia ! DessinInterview.png

Bagne

« Bagne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Bagnard, du bagne de Toulon (Musée du Bagne, Fort Balaguier, Toulon).

Le bagne est une sorte de prison où les prisonniers, nommés les bagnards, sont obligés de travailler. Il est réservé, en principe, à des condamnés punis des plus graves crimes et délits.

Le mot « bagne » vient de l'italien « bagno », qui signifie "l'ancien", nom des bains publics de Constantinople qui étaient des prisons d'esclaves. Les esclaves y travaillaient nuit et jour.

Les bagnes ont été créés lors du déclin des galères, des bateaux dans lesquels des personnes étaient condamnées à ramer qui avaient été créés pour vider les prisons sous Louis XIV . Le premier bagne fut ouvert en 1748 à Toulon (Celui-ci accueillera environ 100 000 condamnés en 100 ans). Vont ouvrir ensuite celui de Brest en 1749, de Nice en 1796, de Lorient en 1798, du Havre en 1803 et de Cherbourg.

Durant le règne de Napoléon la population dans les prisons va se multiplier par quatre. Les bagnes étrangers seront fermés à la chute de Napoléon.

En France, durant quatre siècles (1560-1938) les prisonniers condamnés à des peines lourdes n'étaient pas détenus dans les prisons, car l'emprisonnement n'était pas considéré comme une peine. Ils étaient envoyés aux galères puis, à partir du 18e siècle, au bagne où ils étaient employés aux tâches les plus pénibles.

D'autres bagnes ont été construits en France pendant la Révolution française et l'Empire, mais ils seront tous fermés en 1814. Les bagnes coloniaux français sont supprimés en 1938, mais définitivement abolis en 1945. Les derniers prisonniers ont été libérés en 1953.

Les majorité des bagnards ont entre 31 et 50 ans, 53% sont célibataires, 60% ne savent ni lire ni écrire, et 50% sont des ouvriers et des artisans.

Les bagnards étaient pour près de la moitié accusés de vol. 14% des bagnards était condamnés pour contrebande de tabac, 13% pour contrebande de sel, et 5% vagabondage (à cette époque vagabondage et braconnage sont soumis à des peines de bagne !)

Littérature[modifier | modifier le wikicode]

Victor Hugo, l'auteur dénonçant les bagnes.

Les bagnes vont inspirer la littérature des XIXe et XXe siècles. Victor Hugo, dans les Misérables, avec Jean Valjean. A la fin de la présentation de Jean Valjean, on apprend qu'il a été condamné à cinq ans de bagne parce qu'il a volé du pain pour nourrir les enfants de sa sœur, il dit une phrase anglaise : «  à Londres, quatre vols sur 5 ont pour cause immédiate la faim. ». Quant à la peine elle-même, elle a endurci le condamné : « Jean Valjean était entré au bagne sanglotant et frémissant ; il en sortit impassible. » Et Jean Valjean, avant de redevenir l'honnête homme qu'il était, n'hésitera pas, à la sortie du bagne, à voler les chandeliers d'argent de l’évêque qui l'a hébergé et la pièce de 40 sous à Petit Gervais, un enfant ramoneur.

Victor Hugo a dénoncé les excès de la justice de son temps. Il remet en cause les anciennes idées, qui disaient que quelqu'un qui avait fait quelque chose de mal, ne deviendra jamais bon.

Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.