Autel

« Autel » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un autel est une table ou une pierre installée pour effectuer des sacrifices, ou des cérémonies religieuses. Un autel peut par exemple être installé dans des temples.

Religions antiques[modifier | modifier le wikicode]

Laraire dans une maison de Pompéi

Durant l'Antiquité, la plupart des religions étaient polythéistes, et des sacrifices d'animaux, voire d'êtres humains, étaient réalisés pour satisfaire la volonté des dieux. L'autel était la place où ces sacrifices étaient réalisés.

Dans la Rome antique, des autels étaient installés dans les camps romains. Il était installé près de la tente du général, sur une allée principale traversant le camp, le cardo. C'était le général qui faisait les sacrifices avant la bataille, pour les dieux lui viennent en aide.

Au domicile des Romains, il y avait un laraire qui était un petit autel, ou une niche dans un mur, où le maître de maison faisait tous les jours des sacrifices aux lares (âmes des ancêtres devenues les esprits protecteurs du foyer).

Christianisme[modifier | modifier le wikicode]

Images sur différents types d'autels Vikidia possède une catégorie d’images sur différents types d'autels.
L'autel de l'église d'Avenas

Dans le christianisme, les autels sont des tables situées dans le chœur des églises et cathédrales, et sur laquelle le prêtre dit la messe. Le mot « autel » a été emprunté de l'ancien testament.

La disposition de l'autel dépend de la confession chrétienne.

Bouddhisme[modifier | modifier le wikicode]

Dans les temples bouddhistes, les autels sont garnis de fleurs. Les fleurs ont une signification religieuse : elles sont le symbole de l'impermanence car leur durée de vie très courte nous ramène à notre condition humaine.

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...