Aréopage

« Aréopage » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Au premier plan la colline (en marbre) de l'Aréopage. Dans le fond l'Acropole

L'Aréopage est le nom d'un tribunal d'Athènes, à l'époque de l'Antiquité. Il siégeait sur la colline d'Arès (en grec Areios pagos).

La colline de l'Aréopage est ainsi nommée car elle a été, selon la tradition légendaire, le lieu où Arès a été jugé (et acquitté) par les autres dieux. Arès avait tué Halirrhotios, fils de Poséidon qui avait violée Alcipe (fille d'Arès).

L'Aréopage a été créé par Solon. Il regroupait les anciens archontes. Son recrutement était donc plutôt aristocratique. Les Aréopagites étaient inamovibles et irresponsables. L'Aréopage jugeait les cas d'homicide, de blessures volontaires et d'incendie. Les séances du tribunal se déroulaient la nuit. Les accusateurs et les défenseurs ne devaient pas rechercher les effets oratoires pour convaincre les juges.

Pendant les guerres médiques, au début du Ve siècle av. J.-C., l'Aréopage reçoit tous les pouvoirs.

Les démocrates athéniens reprochaient à l'Aréopage son recrutement parmi les riches citoyens. En 462 av. J.-C., une réforme due à Périclès lui retire une partie de ses pouvoirs et ne lui laisse que le jugement des crimes religieux et l'administration du patrimoine sacré de la cité (les temples).

Portail de la Grèce —  Tous les articles sur la Grèce, de l'antiquité à aujourd'hui.
Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.