Anatole France

« Anatole France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Anatole France, en 1874.

Anatole France est un poète et écrivain français né le 16 avril 1844 à Paris et mort le 12 octobre 1924 à Saint-Cyr-sur-Loire.

Il est élu à l'Académie française le 23 janvier 18961 et obtient le prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son œuvre le 10 décembre 19212.

Courte biographie[modifier | modifier le wikicode]

Son père est libraire, ce qui permet à Anatole France d'avoir accès à de nombreux livres, notamment ceux traitant de la Révolution Française. Ce sujet le passionne et ce thème sera récurrent dans son oeuvre.

Bien qu'il soit connu aujourd'hui principalement pour ses romans, il s'adonne d'abord à la poésie au sein du mouvement Le Parnasse.

À 37 ans, il publie Le Crime de Sylvestre Bonnard, son premier roman. Salué par l'Académie française, cet ouvrage rompt avec le style littéraire en vogue à l'époque : le naturalisme.

Engagements[modifier | modifier le wikicode]

Anatole France est un homme de convictions.

Il s'engage aux côtés de Zola durant l'Affaire Dreyfus.

Il participe à la fondation de la Ligue des droits de l'homme.

Il milite pour la laïcité.

Thèmes de son œuvre[modifier | modifier le wikicode]

Anatole France est fasciné par la Révolution mais nourrit une haine de la Terreur. Il s'oppose aux transformations brutales, au désordre, à la violence aveugle.

Il est assez pessimiste sur la nature humaine : L'Île des Pingouins et Les Dieux ont soif.

Il décrit dans de nombreux romans la vie quotidienne, l'existence dans les prisons, le climat de frayeur qui règne dans les foules, la bêtise des masses, le rôle des délateurs, et des médiocres, ceux qui pensent avoir du pouvoir et qui l'utilisent mal.

Principaux ouvrages[modifier | modifier le wikicode]

  • Balthasar (1889)3
  • L’Étui de nacre (1892)4
  • La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)5
  • Les Opinions de Jérôme Coignard (1893)6
  • Le Lys rouge (1894)7
  • Clio (1900)
  • Le Procurateur de Judée (1902)
  • Histoire comique (1903)8
  • L’Île des pingouins (1908)9
  • Les Sept Femmes de Barbe bleue et autres contes merveilleux (1909)10
  • Les dieux ont soif (1912)11

Références[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…