Ali ibn Abi Talib

« Ali ibn Abi Talib » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Ali.

Ali ibn Abi Talib, né vers 600 à La Mecque et mort en 661 est le 4e calife de l'islam. Il a régné de 656 à 659.

Cousin du prophète Mahomet, il épouse sa fille, Fatima Zahra.

Selon les chiites, Ali serait né à l'intérieur de la Kaaba, à La Mecque. Les chiites le considèrent comme le premier imam et l'ascendant de tous les autres imams. Il est le père de deux personnages importants pour les chiites : Al-Hassan ibn Ali et Al-Hussein ibn Ali.

Faisant partie de la maison du prophète (ahl al bayt), Ali reste en compagnie de Mohammed et participe aux mêmes guerres, excepté la bataille de Tabouk car Mohammed l'avait nommé responsable de Médine en son absence.

A la mort d'Othman ibn Affan, Ali devient le 4e calife mais les musulmans se divisent en deux branches : les chiites (les partisans d'Ali) et les sunnites. Ali remporte la bataille du Chameau en 656.

Lors de la bataille de Siffin (Syrie, 657), Ali affronte le gouverneur de Damas, Mu‘âwîya membre de la famille d'Othman. Alors qu'il avait l'avantage, il accepte l'idée d'un arbitrage, mais celui-ci tourne en sa défaveur. Ali conserve néanmoins un certain pouvoir et se replie dans la ville de Koufa (Irak) dont il a fait sa capitale. Parmi ses fidèles, certains lui reprochent d'avoir accepté de se soumettre à un arbitrage humain et quittent ses rangs : ce sont les kharidjites (les sortants). Plus tard, ils entrent ouvertement en rébellion contre Ali qui les bat à la bataille de Nahrawân (Irak, 658). Décidés à venger leurs morts, les kharijites font assassiner Ali à l'intérieur de la grande mosquée de Koufa, en Irak, alors qu'il se prosterne pendant la prière de Al-Fajr (prière du lever de soleil).

La majorité des chiites considèrent qu'il est enterré dans le mausolée de Nadjaf, en Irak.

Ali a remporté de nombreuses batailles, comme la Bataille de la Tranchée et la Bataille de Khaybar. Il a aidé Mohammed lors de la bataille de Uhud, au cours de laquelle Mahomet lui aurait donné un sabre légendaire et divin appelé le Zulfikar.

Son mulet,  un mulet  spécial pour les guerres qui appartenait avant à Mohammed, se nommait Duldul et son cheval s'appelait Majali.

La compilation des sermons, des conférences et des cours attribués à Ali sont compilés sous la forme de plusieurs livres

Portail de l'Islam —  Tous les articles concernant l'Islam.
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.