Livre d'or
Livre d'or

les bavardagesdemande d'article
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Écrevisse

« Écrevisse » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les écrevisses sont des crustacés d'eau douce, ressemblant à des homards.

Écrevisse (Astacus astacus), marchant hors de l'eau, dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord

Biologie et écologie[modifier | modifier le wikicode]

Description[modifier | modifier le wikicode]

Il existe plusieurs espèces d'écrevisses, répandues dans le monde entier. Elles mesurent entre 4 et 20 cm, en moyenne. Les écrevisses ont un thorax bien développé, et de fortes pinces. Elles ressemblent aux homards, et les scientifiques pensent qu'elles pourraient être leurs cousines, qui se seraient adaptés à la vie en eau douce.

Les écrevisses sont des détritivores : elles mangent de tout, surtout les restes qu'elles trouvent dans les cours d'eau : feuilles mortes, petites algues, restes d'animaux et de poissons morts.

Milieu de vie[modifier | modifier le wikicode]

Les écrevisses vivent dans les lacs et les rivières d'eau douce, un peu partout dans le monde. On rencontre des écrevisses en Europe, en Amérique du Nord, en Australie et en Océanie. A l'exception d'espèces introduites il n'y en pas en Afrique, ni en Amérique du sud. Elles sont aussi absentes d'une grande partie de l'Asie.

Certaines espèces, comme l'écrevisse des torrents, ont besoin d'une eau très froide, et bien oxygénée pour y vivre.

Quand les conditions du milieu leur déplaisent, les écrevisses peuvent migrer : elles quittent leur rivière, et s'en vont, en marchant sur la terre ferme, jusqu'à un autre point d'eau qui leur convienne ! Les écrevisses sont capables de parcourir des kilomètres de cette façon. Elles y parviennent en stockant de l'eau dans leurs branchies, ce qui leur permet de continuer à respirer, même hors de l'eau. Elles préfèrent tout de même se déplacer la nuit, quand il fait plus frais.

La mue[modifier | modifier le wikicode]

Comme tous les crustacés, les écrevisses ont un squelette externe, une peau durcie très résistante, appelée exosquelette, qui les protège, mais les empêche aussi de grandir.

Pour pouvoir grandir malgré tout, les écrevisses sont obligées, régulièrement, de se débarrasser de cet exosquelette : c'est la mue.

Pendant cette période, l'écrevisse est toute molle, et donc, très vulnérable à ses prédateurs. Après s'être débarrassée de sa vieille peau, elle va se cacher, bien à l'abri, pour grandir, en attendant que la nouvelle durcisse. L'exosquelette de l'écrevisse contient beaucoup de calcium, c'est ce qui le rend si résistant. L'écrevisse mange son ancienne peau pour récupérer ce calcium qui servira à durcir la nouvelle.

Écrevisse mexicaine Cambarellus patzcuarensis var. "Orange". Cette espèce est souvent élevée en aquarium.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

L'écrevisse mâle possède une paire de pattes modifiées, qui lui permettent de féconder la femelle. La femelle garde ses œufs accrochés sous son abdomen jusqu'à ce qu'ils éclosent. Après cela, les jeunes se débrouillent tous seuls.

Prédateurs et maladies[modifier | modifier le wikicode]

De nombreux animaux mangent les écrevisses, surtout pendant qu'elles muent, alors qu'elles sont encore molles et vulnérables. De nombreux poissons, notamment, mais aussi d'autres écrevisses ! Les écrevisses sont en effet des animaux cannibales. Plusieurs mammifères consomment également des écrevisses, comme la loutre, ou le ragondin. Mais son plus grand prédateur reste l'Homme, qui en fait une pêche excessive…

Au XIXe siècle, une maladie est apparue en Europe, appelée peste de l'écrevisse. Il s'agit d'un champignon microscopique, qui parasite les écrevisses et entraîne leur mort.

L'Homme et les écrevisses[modifier | modifier le wikicode]

La pêche[modifier | modifier le wikicode]

La pêche (activité) des écrevisses se pratique au moyen d'une balance, un instrument formé d'un filet, que l'on dépose au fond de l'eau, avec un appât.

La pêche de l'écrevisse est très réglementée. En général, il n'est autorisé de la pêcher que deux semaines par an, au mois d'août.

L'astaciculture[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé : Astaciculture

On peut également élever les écrevisses, dans des bassins : cela s'appelle l'astaciculture.

Cette pratique tend malheureusement à disparaître, en France.

L'écrevisse menacée[modifier | modifier le wikicode]

En Europe, les écrevisses sont menacées par la pêche excessive. Mais également par une maladie, la peste de l'écrevisse, apparue au XIXe siècle.

Pour cette raison, on a introduit dans les cours d'eau d'Europe une autre espèce, l'écrevisse américaine, qui résiste bien à la maladie.

Malheureusement, si l'écrevisse américaine résiste bien à la peste de l'écrevisse, elle peut néanmoins l'attraper : elle ne tombe pas malade, mais peut transmettre la maladie aux autres écrevisses. Pour cette raison, l'écrevisse américaine a envahi l'Europe, et les autres écrevisses ont failli disparaître.

L'écrevisse américaine est aujourd'hui considérée comme une espèce nuisible en France, et dans d'autres pays d'Europe : il est interdit, par exemple, de la remettre à l'eau, et de la transporter vivante.

Les écrevisses en aquarium[modifier | modifier le wikicode]

Depuis peu, de nouvelles espèces d'écrevisses ont été découvertes, un peu partout dans le monde, et notamment en Australie, en Océanie et au Mexique.

Ces espèces, très colorées, sont intéressantes à élever en aquarium, comme on le fait pour les poissons. On connaît ainsi des écrevisses, rouges, oranges, et même des bleues, des roses et des violettes !

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Les écrevisses mangent des larves d'insectes, des petit vers des mollusques et de petites mouches.

Expressions françaises liées au mot écrevisse[modifier | modifier le wikicode]

  • Rouge comme une écrevisse : être très rouge soit après un effort ou une forte émotion. En lien avec la couleur rouge de la carapace de l'écrevisse cuite.
  • Éplucher les écrevisses : Perdre son temps à débattre de questions sans intérêt. En lien avec le fait que pour une écrevisse on passe plus de temps à l' éplucher qu'à la manger, donc on passe beaucoup de temps pour un résultat faible.
  • Marcher comme une écrevisse : aller lentement ou à reculons. Basée sur l'opinion populaire que l'écrevisse se déplace à reculons.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Articles liés[modifier | modifier le wikicode]

À lire[modifier | modifier le wikicode]

  • « Crevettes et invertébrés d'eau douce ». L'Aquarium à la maison, H. S. n°12, décembre 2008.
Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !
Portail Aquariophilie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux aquatiques de nos aquariums.