la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Gerbille

« Gerbille » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une gerbille et ses petits

Les gerbilles forment une sous-famille de rongeurs. Elles sont appréciées depuis la fin du XXe siècle comme animal de compagnie.


Description[modifier]

Gerbille à pelage agouti
Gerbille à pelage gris et blanc

La gerbille est un petit rongeur. Son corps mesure environ 8 à 10 cm. Elle a une queue de même longueur que le corps, entièrement couverte d'une fine fourrure.

Son corps ressemble à celui d'un hamster, mais sa longue queue rappelle plutôt celle de la souris. Ses pattes sont très fines, avec de longues griffes aux pattes postérieures.

La fourrure de la gerbille domestique a des couleurs variées, comme celle du hamster. Les gerbilles sont le plus souvent « agouti » (fauves avec des poils noirs mélangés), beiges ou blanches, parfois noires ou tachetées.

La gerbille de Mongolie, animal du désert[modifier]

La gerbille est originaire des zones semi-désertiques de Mongolie et du nord de la Chine.

Dans leur milieu naturel, les gerbilles se nourrissent de végétaux, graines, racines. Ce petit animal du désert économise l'eau : elle boit peu et urine peu.

Sa meilleure défense est la fuite, mais elle sait aussi, dans la nature, se servir des griffes de ses pattes arrière. Son nom savant de Mérion lui vient d'ailleurs de celui d'un guerrier de la guerre de Troie. Elle peut abandonner sa queue en cas de danger : il ne faut donc jamais la tenir par la queue ! Celle-ci ne repousse pas, mais cicatrise. Ses prédateurs naturels sont le chat des sable, des oiseaux de proie et des serpents, qui se nourrissent, entre autres, de petits rongeurs.

La gerbille de Mongolie est plutôt diurne, avec des cycles d'activités de quatre heures, où les périodes d’activité alternent avec des périodes de repos tout au long du jour.

Les gerbilles vivent dans des terriers à multiples chambres et galeries où elles se réfugient quand les températures deviennent extrêmes. Elles supportent des écarts de -18° à plus de + 35°C à condition que l'environnement ne soit pas humide.

Elles forment de grands groupes d’une vingtaine d'individus de tempérament plutôt pacifique, à part en période de reproduction ou lorsque deux adultes sont mis en présence. Ils peuvent alors avoir un comportement belliqueux.

La fourrure de l’animal sauvage est de teinte agouti (gris-brun mêlé de poils noirs) avec le ventre crème et le bout de la queue plus noir.

La gerbille domestiquée[modifier]

Gerbille dans son nid

Les gerbilles sont faciles à vivre. Elles ont l'avantage d'être inodores et d'avoir des activités diurnes : la nuit, en principe, elles dorment, bien serrées dans leur petit nid de foin et de carton rongé !

Choix des animaux[modifier]

On peut choisir une ou plusieurs petites femelles, mais on risque de se retrouver très vite avec une grande famille. Avec des petits mâles, on est plus tranquille.

Un animal tout seul risque de s'ennuyer ou de tourner dans sa cage. Il vaut mieux choisir un petit groupe de deux, trois, quatre jeunes gerbilles nées de la même portée et habituées à vivre ensemble.

Il est très difficile de réintroduire par la suite des animaux étrangers à un groupe déjà constitué.

Cage ou vivarium ?[modifier]

On vend dans le commerce des cages toutes faites, avec des gadgets divers. Il faut savoir que les éléments en plastique ne résisteront pas longtemps, non plus que la peinture chatoyante des barreaux de la cage. Tout cela sera grignoté en quelques semaines. Donc, bien choisir sa cage, en connaissance de cause.

Gerbille prenant son repas
Gerbille buvant de l'eau

Une autre bonne solution est de reconvertir un vieil aquarium qui n'est plus étanche en un excellent vivarium à gerbilles : il suffit de fermer le haut par un grillage serré inscrit dans un cadre. On peut aussi construire un vivarium en forme de parallélépipède de dimensions minimales de 50 x 30 x 30 cm. Il suffit de faire découper et coller des plaques de verre assez épais. Pour plus de deux animaux, ajouter au moins 10 cm à chacune des dimensions. Le vivarium a pour avantages l'absence de barreaux qui donne une excellente vision sur ce petit monde presque sauvage et une moindre dispersion de la poussière à l'extérieur, c'est-à-dire dans la pièce.

Il faut donner assez de lumière aux gerbilles, sans toutefois les laisser en plein soleil.

La litière, la nourriture et les accessoires sont les mêmes que pour les hamsters et les autres petits rongeurs.

La nourriture[modifier]

On peut donner aux gerbilles des mélanges de graines prévues pour les hamsters. On peut ajouter des morceaux de légumes et de fruits frais. Éviter les fruits trop juteux. Toujours leur laisser du foin.

Ni biscuits, ni viande, ni chocolat pour ces petits végétariens. Le chocolat, surtout, est un véritable poison pour beaucoup d'animaux : à éviter, donc.

Santé[modifier]

Les gerbilles, comme tous les animaux, peuvent souffrir de différentes maladies. Bien nourries (de façon variée), elles apparaissent finalement très robustes. Attention aux pattes fines et fragiles. Ne jamais laisser tomber une gerbille. Ne jamais tenir une gerbille par la queue : elle abandonnerait sa queue entre vos mains ! Ne pas caresser ni embrasser les gerbilles (elles n'apprécient guère ces marques d'affection) ! Plutôt les regarder vivre en leur donnant suffisamment de distractions : des rouleaux de carton (moyeux des rouleaux de papier ménager) ou des planchettes de bois tendre à grignoter devraient leur suffire. Éviter les roues à barreaux, dans lesquelles elles peuvent se briser les membres. Certains vétérinaires sont spécialisés dans les soins à apporter aux rongeurs.

Longévité, reproduction[modifier]

Les gerbilles vivent en couples très stables pendant toute la durée de leur vie. Elles vivent de 1 à 3 ans, parfois un peu plus. Les femelles donnent naissance à environ 6 portées de 1 à 6 petits par an.