Tissus au Moyen Âge

« Tissus au Moyen Âge » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Moissonneur XVe siècle.jpg

Au Moyen Âge, les tissus étaient fabriqués à partir de fibres naturelles végétales ou animales. La production des tissus était faite dans le cadre familial (filage et tissage le soir à la veillée ou pendant les journées d'hiver où le travail à l'extérieur est très réduit) ou bien en ville dans un atelier où les compagnons et apprentis filateurs et tisserands travaillent sous la direction du maître.

La laine donnent des tissus (les langes) qui servent à confectionner des vêtements. ; Les Génois produisent le velours.

Le lin sert à la création des linges c'est à dire des draps ou des vêtements.

Le chanvre donne une étoffe grossières, ressemblant à de la ficelle. Ce tissus de bure sert à fabriquer les vêtements pour les paysans, les moines, les pèlerins mais aussi dans l'ameublement (d'où le mot bureau).

La soie, qui est importée de Chine grâce à la route de la soie, fournit la matière des tissus de luxe. Elle est réservée aux princes laïcs ou religieux (pape, cardinaux, évêques). Si on les surtisse ou on les surcout avec des fils d'or ou d'argent on fabriquent des brocarts.

Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.