Société préhistorique

« Société préhistorique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Scène familiale de la Préhistoire reconstituée dans un musée au Japon.

Au cours de la Préhistoire, les hommes étaient très peu nombreux et très dispersés à la surface de la Terre. Les traces qu'ils ont laissées sont donc difficiles à repérer d'autant plus que des dizaines de milliers d'années ont passé depuis l'époque de leur vie, temps qui a souvent détruit les traces. Une autre difficulté est qu'ils n'écrivaient pas, donc ils n'ont pas laissé d'explication ou de description de leur organisation sociale. Les préhistoriens doivent donc faire des suppositions en s'appuyant sur les traces découvertes et en observant les formes d'organisation mises au point par des hommes actuels vivant dans des sociétés dites primitives.

Paléolithique : une société simple[modifier | modifier le wikicode]

Au Paléolithique, on peut penser que les hommes vivaient dans des groupes très réduits qui devaient être le regroupement de quelques familles souvent apparentées entre elles. Ces groupes nomades se déplaçaient sur un grand territoire qui lui fourni la nourriture nécessaire au cours d’environ une année. La chasse des animaux sauvages et la cueillette des plantes ainsi que la fabrication des outils nécessaires étaient les activités essentielles. Il ne devait pas y avoir de spécialisation, sauf celle relevant de la différence des sexes. Il est vraisemblable que les individus mâles disposant d'une plus grande vigueur musculaire étaient les chasseurs mais aussi les protecteurs du groupe. Parmi eux devait se détacher un individu particulièrement fort ou ingénieux qui faisait figure de chef (il le restait tant qu'il pouvait remplir son rôle). L'espérance de vie était alors faible.

Néolithique : une société plus diversifiée[modifier | modifier le wikicode]

Au Néolithique, la spécialisation apparaît. La production de nourriture est toujours l'activité essentielle et celle qui occupe le plus grand nombre d'individus. Mais l'enfouissement des semences, la surveillance des plantes en croissance, l'irrigation dans certaines régions, la récolte demandent du temps. Le paysan ne peut s'entraîner aux exercices physiques qui feraient de lui un guerrier.

Pourtant il faut défendre les champs ensemencés et les troupeaux d'animaux domestiqués, sans compter les stocks de nourriture accumulés pour le reste de l'année. On peut imaginer qu'une partie des individus est chargée de cette protection. En échange de leur travail guerrier et pour leur permettre d'avoir du temps pour s'entraîner, les producteurs de nourriture les nourrissent. Il est fort probable que ces guerriers professionnels ont abusé de leur force pour soumettre à leurs volontés les producteurs et exiger plus d'eux.

Un autre groupe d'hommes peut aussi se détacher du reste de la population. Ils sont chargés d'interpréter les signes exceptionnels qui se manifestent dans la nature. Leurs actions (études, offrandes, prières) ont pour but de garantir la bonne venue des récoltes et la bonne santé du bétail. On peut les assimiler aux prêtres. Eux aussi dépendent pour leur nourriture des producteurs. Dans certains cas ce groupe peut prendre la première place.

Articles connexes[modifier | modifier le wikicode]

Arrowhead-detoured.png Portail de la Préhistoire —  Tous les articles sur la Préhistoire
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.