Septième (solfège)

« Septième (solfège) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : septième.

En musique, une septième (nom féminin) est l'intervalle séparant deux sons. Une septième comprend sept degrés.

Par exemple : do-si (six degrés : do-ré-mi-fa-sol-la-si) ou bien sol-fa (six degrés : sol-la-si-do-ré-mi-fa) forment une septième.

Les différents intervalles

Qualification de la septième[modifier | modifier le wikicode]

Les septièmes ne sont pas toujours égales entre elles en fonction de l'altération (dièse ou bémol) rajoutée à une des notes formant la tierce : l'altération augmente ou diminue le ton d'un demi-ton chromatique (c'est-à-dire d'un demi-ton entre deux notes de même nom dont l'une est altérée). Un ton est composé de deux demi-tons de durée inégales : le demi-ton chromatique (5/9 du ton) et le demi-ton diatonique (4/9 du ton), cette différence de valeur du ton est importante pour certains instrumentistes (en particulier les cordes) s'ils veulent « jouer juste ». Le clavier du piano ne permet pas de percevoir cette inégalité (on dit qu'il est tempéré).

Une septième peut être : diminuée, mineure, majeure ou augmentée (cette dernière catégorie est non utilisée).

  • une septième est diminuée lorsqu'elle comprend 3 tons diatoniques et 3 demi-tons diatoniques. Ex : do-si double bémol est une septième diminuée car elle a sept degrés (do-ré-mi-fa-sol-la-si). La septième (do-si) comprend 5 tons diatoniques (do- , -mi , fa-sol , sol-la et la-si, auxquels s'ajoute un demi-ton diatonique (mi-fa). Au total cela équivaut à six demi-tons diatoniques et cinq demi-tons chromatiques). Mais dans la septième (Do-si double bémol), le double bémol altérant le si retire deux demi-tons chromatiques. Il ne reste donc que 6 demi-tons diatoniques et 3 demi-ton chromatiques. Les 3 demi-tons chromatiques forment avec 3 demi-tons diatoniques l'équivalent de 3 tons et il reste 3 demi-tons diatoniques.
  • une septième est mineure lorsqu'elle comprend 4 tons et 2 demi tons diatoniques. Ex : do-si bémol est une septième mineure car elle a sept degrés (do-ré-fa-sol-la-si). Entre do et l'intervalle est un ton diatonique, il en est de même entre et mi puis entre fa et sol , puis entre sol et la et enfin entre la et si; au total cela fait 5 tons, cela équivaut à 5 demi-tons diatoniques et 5 demi-tons chromatiques. S'y ajoute un demi-ton diatonique entre mi et fa ; l'intervalle total entre do et si est alors de 6 demi-tons diatonique et 5 demi-tons chromatiques. Le bémol qui altère le si retire un demi-ton chromatique. Il ne reste donc que 6 demi-tons diatoniques et 4 demi-tons chromatiques pour la quinte do-sibémol. Quatre demi-tons chromatiques ajoutés à 4 demi-tons diatoniques donnent 4 tons et il reste 2 demi-tons diatoniques.
  • une septième est majeure lorsqu'elle comprend 5 tons diatoniques et un demi-ton diatonique. Ex : sol-fa dièse est une septième majeure car elle comprend sept degrés (sol-la-si-do-ré-mi-fa). Entre sol et la il y a un ton diatonique , il en est de même entre la et si , entre do et , entre et mi et entre mi et fa dièse (à causse du dièse qui altère le fa et augmente l'intervalle mi-fa (qui vaut un demi-ton diatonique) d'un demi-ton chromatique). Au total cela fait 5 tons auxquels s'ajoute le demi-ton diatonique entre si et do

Vikiliens pour compléter sur les intervalles[modifier | modifier le wikicode]

Les différentes notions en solfège

Altération - anacrouse - bécarre - bémol - Clé - contretemps - dièse - mode majeur ou mineur - gamme pentatonique ;
Intervalle - mesure - note - nuance - octave - partition - portée - ton ;
Quarte - quinte - rythme - seconde - septième - sixte - syncope - tempo - tierce ;
valeur de note.

Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.