Raie manta

« Raie manta » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Raie manta
Une raie manta, à Hawaï
Une raie manta, à Hawaï
Nom(s) commun(s) Raie manta, Manta, "Diable de mer"
Nom scientifique Manta birostris
Classification Ordre des raies
Milieu de vie récifs coralliens
Taille plus de 6 m
Poids 2 tonnes
Régime alimentaire plancton
Statut UICN VU IUCN 3 1.svg Vulnérable
voir modèle • modifier

La raie manta (surnommée diable des mers) est la plus grande de toutes les espèces de raies. C'est un animal immense, pouvant mesurer plus de 6 mètres d'envergure. Malgré sa taille, elle se nourrit de plancton animal et de petits poissons.

Son nom vient de son corps aplati : manta signifie couverture en espagnol.

Description[modifier | modifier le wikicode]

La raie manta se différencie des autres raies par les deux cornes (ou lobes céphaliques) à l'avant de ses yeux. Elles sont mobiles et lui permettent de diriger le plancton dont elle se nourrit vers sa bouche.

Ses deux nageoires pectorales lui permettent de se propulser dans l'eau. Sa nageoire caudale ne produit pas d'électricité contrairement aux autres raies.

Sa bouche est remplie de milliers de petites dents.

Comportement[modifier | modifier le wikicode]

Bien que sa proche cousine soit la raie dasyatidae, qui est vénimeuse, la raie manta est inoffensive voire vulnérable par rapport aux humains. Si un plongeur la touche il peut abîmer le mucus qui protège sa peau.

Les jeunes raies mantas sautent souvent hors de l'eau plusieurs fois de suite et leurs sauts peuvent atteindre 2 mètres de haut. Les adultes quant à eux ne sortent qu'à moitié. Cela pourrait leur permettre de se débarrasser des parasites.

La raie manta n'a pas de territoire défini. En dehors des périodes de reproduction elles se retrouvent parfois à plusieurs. Elles forment aussi des "station de nettoyage" où des poissons, les labres nettoyeurs, les débarrassent des petits invertébrés qui les parasitent.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Les raies sont ovovivipares, c'est-à-dire que les petits se développent dans des œufs dans le ventre de la mère puis éclosent dedans avant de sortir.

Ils restent dans les eaux peu profondes pendant les premières années de leur vie.

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !