Réaction immunitaire

« Réaction immunitaire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Réactions immunitaires)
Aller à : navigation, rechercher
osmose des cellules du sang

Une réaction immunitaire est une action lancée par le système immunitaire d'un être vivant pour combattre des bactéries, virus, parasites ou de manière générale tout ce qui est reconnu comme étranger. Ces réactions ne sont pas immédiates et peuvent mettre du temps à s'activer et guérir l'organisme. Il existe différents types de réactions immunitaires, et certaines peuvent poser problème, comme le rejet non désiré d'une greffe.

Réactions immunitaires lors d'une infection « simple »[modifier | modifier le wikicode]

Si des agents micro-organismes pathogènes pénètrent dans l'organisme humain, le système immunitaire va les reconnaître comme étrangers à l'organisme et va donc tenter de les tuer par un principe nommé lyse (voir plus bas).

Les agents immunitaires seront dans un premier temps sollicités, on fera appel au début aux phagocytes : les granulocytes et les monocytes (quand les macrophages deviennent matures, on les nomme macrophages). Ces cellules sont capables d'ingérer un micro-organisme à dessein de le tuer.

Lors d'une infection plus grave[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cas de graves maladies, les lymphocytes seront sollicités : le macrophage les avertira puisque celui-ci, après avoir ingéré des agents pathogènes va présenter des « marqueurs » sur lui. Les lymphocytes vont alors voir de quel type d'infection il s'agit en fonction du marqueur qui leur est présenté. Les lymphocytes T4 « tueurs » vont alors tuer les pathogènes en les détruisant. Les lymphocytes T8 vont sécréter des anticorps, c'est-à-dire des molécules ayant pour but de tuer l'agent pathogène. Les lymphocytes B vont préparer les anticorps en devenant matures (plasmocytes) et sécréteront des anticorps au rythme de 30 000 par seconde ! Enfin, les lymphocytes B « mémoires » préparent les anticorps s'ils connaissent l'agent infectieux, et s'ils connaissent la solution biochimique pour le détruire. C'est pour cela que certaines maladies comme la varicelle ne peuvent survenir qu'une seule fois dans toute la vie.

Les « propriétés » de la lyse[modifier | modifier le wikicode]

La lyse est une méthode d'exécution lymphocytaire qui se traduit par « l'agonie » du pathogène d'où émanent des « bulles ». Ces bulles qui sortent du pathogène sur le point de mourir montrent au lymphocyte exécuteur que le pathogène est presque vaincu et le lymphocyte «se hérisse », montrant qu'il est prêt à un nouveau combat.

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.