Prison de la Santé

« Prison de la Santé » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Coin nord-ouest de la prison de la Santé.

La prison de la Santé est un établissement public français situé dans le quartier du Montparnasse du 14e arrondissement de Paris. C'est une maison d'arrêt historique où sont détenues des personnalités, comme Guillaume Apollinaire.

Jusqu'en 2014, il demeure le seul établissement pénitentiaire parisien. La prison est actuellement en cours de rénovation 1, jusqu'en 20192.

Arsène Lupin, personnage fictif inventé par Maurice Leblanc, est souvent détenu à la Santé, dont il s'évade à chaque fois !

Des exécutions y ont eu lieu, par le passé, avant l'abolition de la peine de mort34.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Construction[modifier | modifier le wikicode]

La construction de la prison commence en 1861, à l'emplacement d'un ancien couvent, rue de la Santé. C'est à Joseph Auguste Émile Vaudremer qu'est confié de concevoir cet établissement. Cet architecte français ayant remporté le concours et la bourse d'étude de l'Académie des beaux-arts est réputé pour avoir conçu sur demande des bâtiments parisiens comme des églises, des lycées ou même des prisons.

La construction s'achève quelques années plus tard en 1867, année à laquelle elle est inaugurée. On y rassemble alors 500 cellules de 4 m de long, 2,5 m de large et 3 m de hauteur, et jusqu'à 2 000 détenus. En 1900, par suite de la fermeture d'une autre prison, le nombre de cellules passe à 1 000.

Travaux de modernisation[modifier | modifier le wikicode]

Des travaux de modernisation sont entrepris à compter de 20142 et censés se terminer en 2019. Un état de vétusté avancé ayant été constaté par le ministère de la Justice5, les prisonniers ont été transférés hors de l'établissement. On a estimé que cette réhabilitation d'ensemble aurait un coût d'environ 800 millions d'euros5. L'idée de ces travaux à la Santé est « d'offrir plus de dignité à ses détenus »5.

Pour aller plus loin...[modifier | modifier le wikicode]

Plaque commémorant la mémoire des dix-huit résistants exécutés

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.
Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.
Portail de la criminologie —  Tous les articles sur la criminologie.