Portée (solfège)

« Portée (solfège) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Portée.
Une portée avec quatre notes

En solfège, la portée est un ensemble de lignes parallèles et horizontales qui sert à définir la hauteur des sons.

La portée actuelle comporte 5 lignes entre lesquelles se logent 4 espaces ou interlignes. C'est sur ces lignes ou dans ces espaces que le musicien place les notes représentant les sons.

Les lignes et les interlignes les plus bas représentent les sons graves. Les lignes et les interlignes les plus hauts représentent les sons aigus.

Si le son dépasse les lignes de la portée on rajoute au-dessous ou au dessus de celle-ci des lignes supplémentaires.

Les lignes et les interlignes se comptent de bas en haut.

Pour écrire tous les sons émis par des voix ou des instruments perceptibles par l'oreille humaine, il faudrait une portée de 11 lignes qui contiendrait environ trois octaves de fa. Comme chaque voix ou instrument n'émet que sur une étendue moindre, il n'utilise pas une grande partie de cette portée générale. Aussi on n'a conservé pour chaque voix ou instrument qu'un petit nombre de lignes. Pour savoir où se trouve la portée retenue par rapport à la portée générale on a mis en place le système des clés.

Au Moyen Âge, la portée ne comprenait que quatre lignes.

Les différentes notions en solfège

Altération - anacrouse - bécarre - bémol - Clé - contretemps - dièse - mode majeur ou mineur - gamme pentatonique ;
Intervalle - mesure - note - nuance - octave - partition - portée - ton ;
Quarte - quinte - rythme - seconde - septième - sixte - syncope - tempo - tierce ;
valeur de note.

Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.