Pistil

« Pistil » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le pistil est la partie femelle et centrale de la fleur, celle qui formera le fruit, et donnera les graines.

La fleur
Fleurrose.jpg
Bractées - Sépales - Pétales - Étamines - Pistil

Anatomie[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des fleurs sont hermaphrodites : elles contiennent à la fois des organes mâles (les étamines) et femelles (le pistil).

Quand il est présent, le pistil se trouve toujours au centre de la fleur ; mais il existe des fleurs qui n'ont pas de pistil, et qui sont dans ce cas des fleurs mâles, comme par exemple les chatons des chênes.

Le pistil se compose d'une sorte de tige allongée, le style, terminé par un stigmate. Il existe différentes formes de stigmates : arrondis, triangulaires, ramifiés...

À la base du pistil, à l'intérieur, se trouve l'ovaire. Il peut être formé d'une ou plusieurs loges, qui contiennent un ou plusieurs ovules. Ce sont les ovules qui donneront les futures graines, après fécondation.

Chez certaines plantes, l'ovaire est placé au-dessus des pétales, et chez d'autres, il est placé en dessous. Quand l'ovaire est placé au-dessus, quand la fleur devient un fruit, les restes des pétales peuvent être observés au-dessus du fruit (du côté de la « queue » du fruit) ; au contraire, si cet ovaire est placé en dessous des pétales, les traces des pétales peuvent être vues de l'autre côté, c'est le cas de la pomme, notamment. Ceci est un critère de classification des plantes.

La fécondation[modifier | modifier le wikicode]

Le but du pistil est de recevoir le pollen, pour permettre la fécondation de la fleur. Ce pollen provient des étamines d'une fleur de la même espèce, soit la même fleur, soit une autre fleur de la même plante, soit une fleur d'une autre plante de la même espèce. Il peut être transporté par les insectes, le vent...

Après avoir été transporté, le pollen est déposé sur le stigmate du pistil. Là, il va « germer », c'est-à-dire pousser en formant une sorte de petit tube à travers tout le pistil jusqu'à l'ovaire, car il va être orienté par une substance fabriquée par les ovules contenus dans l'ovaire. C'est par ce tube que le grain de pollen parvient à féconder l'ovule.

L'ovule fécondé donnera un embryon, une future plante qui est contenue dans une graine.

La transformation en fruit[modifier | modifier le wikicode]

Tous les fruits, comestibles ou non, charnus ou secs, sont issus de la transformation du pistil. Une fois les ovules fécondés dans les ovaires, ils se transforment en embryons, contenus dans des graines. Le reste du pistil, lui, grossit, et se modifie, pour former le futur fruit, pendant que les étamines, les pétales, et les sépales, devenus inutiles (puisqu'ils servaient à attirer les insectes pour la pollinisation), tombent.

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.