Étamine

« Étamine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La fleur
Fleurrose.jpg
Bractées - Sépales - Pétales - Étamines - Pistil

Une étamine est une partie mâle d'une fleur. Il y en a généralement plusieurs dans une fleur.

Description et rôle[modifier | modifier le wikicode]

Les étamines sont des pièces florales. Elles sont proches du centre de la fleur, et sont situées entre les pétales et le pistil.

Une étamine est formée de deux parties : un filet, qui est la partie qui relie l'étamine à la fleur (une sorte de « tige », en quelque sorte), et une anthère. L'anthère est la partie la plus importante de l'étamine. Elle est formée de deux sacs polliniques, qui contiennent le pollen.

La dispersion du pollen est assurée depuis les étamines par les insectes, principalement les abeilles, ou par le vent. C'est ce qui permet à une autre fleur de la même espèce d'être fécondée. Ceci peut aboutir plus tard à la formation de fruits.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Pollen.

Cas particuliers[modifier | modifier le wikicode]

Les chatons d'un chêne vert. Ces fleurs mâles possèdent des étamines, mais n'ont ni pistil, ni pétales.
Un champ de maïs. Le maïs possède des fleurs mâles, tout en haut de la plante, qui portent les étamines. Sous l'action du vent, le pollen des étamines tombe sur les fleurs femelles, situées plus bas, vers le milieu de la plante, et qui deviendront les épis de maïs que nous mangeons.

La plupart des fleurs sont hermaphrodites, c'est-à-dire qu'elles sont à la fois mâles et femelles : elles ont un pistil et des étamines. Les étamines sont la partie mâle (qui libère du pollen), et le pistil la partie femelle (qui reçoit le pollen).

Pourtant, il existe certaines plantes chez qui les fleurs ne sont pas hermaphrodites : elles sont soit mâles, soit femelles. On dit qu'elles sont sexuées (les scientifiques parlent de fleur gonochorique).

Dans ce cas, la fleur mâle aura des étamines, mais pas de pistil. La fleur femelle aura un pistil, mais pas d'étamines. Les fleurs mâles et femelles peuvent être portées par la même plante, ou par des plantes différentes1.

Certains arbres, comme les chênes, les saules, les hêtres... portent des grappes de toutes petites fleurs mâles appelées chatons. Ces chatons ont la particularité d'être non seulement des fleurs mâles, et donc de ne pas avoir de pistil, mais, en plus, de ne pas avoir de pétales non plus ! Leur pollen est dispersé par le vent, ils n'ont donc pas besoin d'avoir des pétales pour attirer les insectes. En fait, de ces « fleurs » vraiment très particulières, il ne reste quasiment... que les étamines !

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. C'est le cas, notamment, du Figuier ou du Kiwi... Pour avoir des kiwis, il faut planter des pieds de Kiwi mâles, qui ne portent que des fleurs mâles (avec des étamines, et pas de pistil), et des pieds de Kiwi femelles, qui ne portent que des fleurs femelles (avec un pistil, mais pas d'étamines. Ce sont eux qui donneront les fruits). On a résolu le problème en greffant des pieds mâles sur des pieds femelles.
Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.