Phèdre (fabuliste)

« Phèdre (fabuliste) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Phèdre.

Phèdre (Caius Julius Phaedrus) est né en Thrace en 14 av J.-C. et est mort en 50 (date incertaine). C'est un écrivain qui créa le genre de la fable dans la littérature latine. C'est un écrivain de fables comme Jean de la Fontaine à un autre siècle.

Phèdre était un esclave qui fut amené à Rome. Là il est affranchi, c'est-à-dire libéré de son statut d'esclave, par l'empereur Auguste.

Phèdre était de culture grecque, mais admirait les écrivains de l'époque augustéenne. S'inspirant du fabuliste grec Ésope, il écrivit 123 fables en latin (seules 47 fables seraient directement inspirées d'Ésope). Ses ouvrages paraissent sous les règnes de Tibère, Caligula et Claude.

Phèdre écrit dans un style concis. Ses fables ne sont pas des leçons de morale, ni des observations sociales. Elles sont le plus souvent des attaques individuelles ou générales, (des satires). Il les masque sous l'allégorie, c'est-à-dire une suite d'éléments descriptifs ou narratifs dont chacun correspond aux différents détails de l'idée qu'il exprime. Ses idées lui valent de nombreux ennuis auprès de Séjan le favori de Tibère, qui obtient son exil.

Peu connu de ses contemporains, son œuvre est mise en prose au Moyen Âge souvent traduite et pillée. L'œuvre poétique est redécouverte à la fin du XVIe siècle. Il est un des inspirateurs de Jean de La Fontaine.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.