Muscardin (rongeur)

« Muscardin (rongeur) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Muscardin
Muscardinus avellanarius au jardin jungle.jpg
Nom(s) commun(s) Muscardin
Nom scientifique Muscardinus avellanarius
Classification Famille des Gliridés
Répartition Europe
Milieu de vie Forêts européennes, champs et prairies
Taille 14 à 16 cm (dont 7 cm pour la queue)
Poids 15 à 40 g
Longévité 4 ans
Reproduction 3 à 4 petits
Régime alimentaire Végétaux, baies, fleurs, graines, insectes, noisettes, etc...
Statut UICN LC IUCN 3 1.svg Préoccupation mineure
Distribution approximative du muscardin à travers l’Europe.
Distribution approximative du muscardin à travers l’Europe.
voir modèle • modifier

Le muscardin (nom scientifique : Muscardinus avellanarius) est un micromammifère de la famille des Gliridés. C’est le seul représentant du genre Muscardinus. Le muscardin est un petit rongeur nocturne présent partout en Europe, à part dans les régions nordiques.

Le muscardin hiberne environ 6 mois pendant la mauvaise saison, d’octobre à mars.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le muscardin est un micrommamifère mesurant entre 14 et 16 centimètres (queue comprise). Il pèse entre 15 et 40 grammes. Le pelage du muscardin est blanc sur la gorge et le menton, et roux sur le reste du corps. Le ventre est légèrement plus clair que le dos. Les bébés muscardins possèdent un pelage davantage grisâtre. Les pieds sont très flexibles et adaptés pour grimper. Le muscardin a une queue touffue, des petites oreilles arrondies et de grands yeux noirs, qui sont caractéristiques des Gliridés.

Répartition et habitat[modifier | modifier le wikicode]

Le muscardin fait partie de la faune d’Europe. Il vit dans les régions tempérées du continent européen. On ne trouve pas de muscardins dans les régions nordiques où le climat est trop rude.

Le muscardin est un rongeur arboricole. Il apprécie les forêts denses et buissonnantes où il peut se déplacer aisément sur les branches des arbres.

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

A l’approche de l’hiver, le muscardin construit un nid de 15 centimètres dans les buissons ou dans le creux d’un arbre où il hibernera pendant toute la mauvaise saison, en compagnie d’une dizaine d’autres muscardins.

Régime alimentaire[modifier | modifier le wikicode]

Le muscardin consomme principalement des végétaux mais aussi des insectes, des baies et des fruits secs comme la noisette.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

En été, un nid individuel est bâti pour que la femelle s’y installe. Cette dernière a deux portées par an. Après environ 24 jours de gestation, elle donne naissance de 3 à 4 petits, qui sont aveugles. Ils ouvrent les yeux à partir de 3 semaines. Leur mère les protège et prend soin d’eux dans le nid. Après 5 semaines, ils deviennent déjà indépendants.

Les muscardins vivent jusqu’à 4 ans dans la nature. En captivité, leur espérance de vie est plus longue : jusqu’à 6 ans au maximum.

Prédateurs[modifier | modifier le wikicode]

Les principaux prédateurs du muscardin sont la chouette effraie, le faucon, le renard et le sanglier, qui capturent les muscardins pendant leur hibernation, en détruisant leurs nids.

Classification scientifique[modifier | modifier le wikicode]

Le muscardin a été pour la première fois décrit par Carl von Linné, un naturaliste suédois. L’espèce est la seule du genre Muscardinus.

Impact sur l’écosystème[modifier | modifier le wikicode]

Muscardinus avellanarius.jpg

Le muscardin a un impact positif sur son environnement : il joue un rôle dans la pollinisation en mangeant le pollen présent sur les fleurs qu’il consomme.

A voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Galerie photo sur Wikimedia Commons

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Médias sur ARKive.org[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.