Mourad Bey

« Mourad Bey » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Mourad Bey dans le deuxième tome de Description de l'Égypte

Mourad Bey est un chef mamelouk et un bey égyptien né vers 175 et mort le 22 avril 1801 à Beni Suef.

Il est enlevé dans sa jeunesse et entre au service du chef mamelouk Muhammad auquel il succède après sa mort. Il s'allie alors avec Ibrahim Bey pour prendre le pouvoir en Égypte, cela lui prendra de nombreuses années avant de parvenir à ses fins en 1784, partageant le pays avec Ibrahim. Cependant, leur gestion déplaît aux Turcs ottomans forçant Mourad à quitter le Caire en 1786, il reprendra le pouvoir cinq ans plus tard toujours au côtés d'Ibrahim.

En 1798, il s'agit d'un des principaux rivaux du général Bonaparte alors en pleine conquête de l'Égypte. Sa cavalerie est malmené par les troupes français et il est vaincu à Chebreiss puis aux Pyramides. Il s'enfuit alors avec le général Desaix. L'année suivant il signe la paix avec Jean-Baptiste Kléber et s'allie aux troupes françaises. Alors qu'il se dirigeait pour soutenir les troupes françaises au Caire, alors menacées par les Anglais, il meurt sur le chemin à Beni Suef de la peste bubonique.

Son sabre fut offert en 1814 au maréchal Étienne Macdonald par l'empereur Napoléon Ier peu après sa première abdication.


Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Mourad Bey de Wikipédia.
Portail de l'Égypte —  Tous les articles sur l'Égypte contemporaine.
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...