Méandre

« Méandre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un méandre évoluant naturellement en Norvège

Un méandre est une boucle non fermée faite par le lit d'un cours d'eau. Les méandres évoluent au cours du temps. Le côté extérieur est érodé petit à petit, tandis que des sédiments se déposent sur le côté intérieur, à cause des mouvements de l'eau quand elle prend ce virage.

Cours d'eau à méandres[modifier | modifier le wikicode]

Formation d'un méandre
Un cours d'eau ne forme des méandres que dans certaines conditions, notamment lorsque sa pente est faible, en plaine. La taille des méandres est aussi assez régulière pour un cours d'eau donné, est vient aussi des caractéristiques de ce cours d'eau (géologie, hydrologie c'est-à-dire le débit et l'importance des crues). Souvent les méandres se forment dans une zone assez plate autour du cours d'eau qu'on appelle la plaine alluviale. Celle du Mississippi inférieur fait plus de 80 kilomètres de large en moyenne. La Seine est un exemple de cours d'eau à méandres.

Évolution des méandres[modifier | modifier le wikicode]

Évolution du méandre d'un cours d'eau

Losrqu'un cours d'eau possède des méandres, et sauf cas particuliers, ou bien aménagements pour ne pas qu'il bouge, ces méandres évoluent au cours du temps.

Dans un méandre, l'eau subit une force centrifuge qui la déporte vers l'extérieur, surtout l'eau de surface qui se déplace plus vite. Elle vient donc user (éroder) alors les berges de cette rive qui recule et sera assez raide puisque le terrain à sa base est emporté. Ces sédiments sont transportés par l'eau à l'inverse, il s'en dépose (alluvions) sur la rive opposée (la rive convexe) qui a des pentes plus douces.

Avec ces phénomènes, un méandre a tendance d'une part à progresser (se déplacer) petit à petit vers l'aval, c'est-à-dire dans le sens du courant, et d'autre part à s'agrandir, jusqu'à ce que la boucle qu'il forme soit coupée : le cours d'eau creusera une sorte de raccourcis. Les alluvions en se déposant vont alors colmater l'entrée du méandre coupé et celui-ci deviendra un bras mort du cours d'eau. Il pourra ensuite se former un autre méandre.

Il faut noter que cette évolution n'est pas régulière : comme toutes les mouvements d'un cours d'eau, cela a lieu principalement lors des crues, lorsque le courant a beaucoup plus de puissance.

La vitesse d'évolution d'un méandre est aussi très variable selon la taille d'un cours d'eau, le terrain sur lequel il se trouve, et la pente. Un écoulement d'eau sur une plage de sable peut former des méandres en quelques heures, tandis que les méandres de grands fleuves en plaine mettent plusieurs siècles ou milliers d'années à évoluer.

Méandres encaissés[modifier | modifier le wikicode]

Il y a des rivières qui pour des raisons géologiques se sont beaucoup abaissées. Elles se sont enfoncées dans la terre en érodant le terrain sur lequel elles se trouvaient, qui est devenu un plateau. Si ces rivières avaient des méandres, ceux-ci se sont encaissé et ne peuvent presque plus évoluer sur les côtés.

Images sur les méandres Vikidia possède une catégorie d’images sur les méandres.
Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...