Langue agglutinante

« Langue agglutinante » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Une langue agglutinante, est une langue qui a recours à des ajouts de suffixes pour exprimer les nuances grammaticales de la phrase.

Quelles langues sont agglutinantes ?[modifier | modifier le wikicode]

Le turc est un parfait exemple de langue agglutinante, mais beaucoup d'autres langues fonctionnent de la même façon : le japonais, le basque, le finnois (Finlande), l'estonien, le hongrois, le swahili (Kenya, Tanzanie), le berbère (Algérie).

L'exemple du turc[modifier | modifier le wikicode]

En turc, les mots sont généralement constitués d'un mot-racine que l'on trouve dans le dictionnaire, et d'une quantité souvent importante de suffixes grammaticaux qui expriment le nombre, le temps, la personne et beaucoup d'autres nuances.

Par exemple, en français, pour dire « dans nos maisons », on utilise trois mots : dans + nos + maisons. En turc, qui est une langue agglutinante, on prend le mot ev qui veut dire maison, on y ajoute (on agglutine) ler pour mettre « maisons » au pluriel, puis on agglutine im pour dire « mes » maisons (1re personne), puis iz pour le pluriel de « mes », ce qui donne « nos », et enfin de pour dire « dans ». En résumé ev+ler+im+iz+de s'écrit evlerimizde, en un seul mot, qui signifie « dans nos maisons ».

Tout cela peut paraître assez compliqué pour les habitués des langues indo-européennes, mais présente l'avantage de règles immuables, sans surprises : les mots s'assemblent un à un comme un jeu de construction. Un peu d'habitude, et on se lance dans le feu de la conversation !

Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique