Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Katakana

« Katakana » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les katakanas sont un des deux alphabets syllabiques, ou syllabaires, de la langue japonaise, l'autre étant les hiraganas. Chaque katakana correspond donc à une syllabe. Mieux encore, il s'agit des mêmes syllabes que celles de l'alphabet hiragana. Cependant, les hiragana et katakana sont utilisés différemment dans la grammaire japonaise.

Origine[modifier | modifier le wikicode]

"Katakana" signifie "kana fragmentaire" en japonais. En effet, lorsque le système d'écriture a été mis en place au japon, les katakanas ont été créés à partir de fragments de kanjis, les idéogrammes d'origine chinoise employés dans la langue japonaise.

Le tableau des katakana[modifier | modifier le wikicode]

Le tableau des katakanas.

Les katakanas ont une apparence plus carrée que les hiraganas, dont l'écriture est comme arrondie. Toutefois, on constate qu'hormis les caractères différents, le tableau des katakanas est identique à celui des hiraganas. C'est un tableau à double entrée, les entrées horizontales étant les voyelles et les verticales celles des consonnes. En partant de la droite, on a donc une colonne de voyelles, puis plusieurs colonnes de syllabes composées d'une consonne et d'une voyelle, classées selon leur consonne de départ.

Lorsqu'on transcrit les katakana en rōmajis, on constate que l'ordre des syllabes dans ce tableau ne suit pas l'ordre alphabétique de l'alphabet latin. Cependant, cet ordre est important, car, par exemple, c'est celui utilisé dans le dictionnaire japonais.

Par convention, lorsqu'on transcrit des katakanas en rōmajis, on écrit les lettres en majuscules, tandis que la transcription des hiragana, l'autre alphabet syllabique, se fait en lettres minuscules, afin de pouvoir différencier les katakanas et hiraganas transcrits en rōmaji.

Utilisation[modifier | modifier le wikicode]

Lors de l'ouverture du japon vers le reste du monde, les japonais ont découvert beaucoup d'objets et de pays pour lesquels ils n'avaient pas de mots en japonais. Ils ont donc repris des mots de langues étrangères, surtout de l'anglais, et les ont adaptés à la prononciation japonaise. Les katakana sont utilisés pour écrire ces mots étrangers.

Ils sont également utilisés pour écrire les onomatopées, ou pour mettre l'accent sur certains mots, de manière équivalente à l'usage de l'italique en français.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique
Flag of Japan.svg Portail du Japon - Tous les articles concernant le Japon.