Halakha

« Halakha » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le Talmud de Babylone, un corpus de textes sur lequel se fonde la Halakha.

La Halakha (en hébreu : |הלכה « Voie », Halokhe selon la prononciation ashkénaze) regroupe l’ensemble des prescriptions, coutumes et traditions que l'on nomme la « Loi juive ». Cela constitue les fondements de la pratique religieuse juive traditionnelle.

Composition[modifier | modifier le wikicode]

Essentiellement fondée sur la Bible hébraïque et sur le Talmud, la Halakha guide la vie rituelle et de nombreux aspects de la vie quotidienne des croyants qui s'y réfèrent. La loi juive connaît de nombreuses variantes entre les diverses communautés et factions juives, du fait de leur dispersion dans le temps et l’espace. Ainsi, toutes les communautés juives n'ont pas les mêmes règles ou pratiques.

Elle est, jusqu’à l’ère moderne, le pilier et ciment de nombreuses communautés juives, qui sont régies par ses règles civiles et religieuses.

Le suivi de la Halakha depuis l'ère moderne[modifier | modifier le wikicode]

Avec l’avènement de la Haskala (un courant philosophique juif qui s'inspire de celui des Lumières) et de l’émancipation des Juifs (l'accès à l'égalité dans les pays où ils vivent), ceux-ci se retrouvent citoyens de pays pratiquant la « séparation des Églises et de l'État » : le suivi des règles prescrites par la Halakha devient pour beaucoup « facultatif ».

De nouveaux courants émergent qui s’écartent du modèle traditionnel (qu'on appelle aujourd'hui le orthodoxe). Ces nouveaux courants proposent des alternatives plus souples et moins fondées sur l'interprétation littérale des sources, tandis que les courants demeurés proches des textes gardent les pratiques anciennes, fondées sur les lois en vigueur jusque-là, voire ne tolèrent plus le moindre changement ou nouveauté.

L’État moderne d'Israël, en sa qualité d'« État juif » revendiquée, se fonde partiellement sur la Halakha orthodoxe pour quelques domaines de statuts familiaux et personnels, notamment pour ce qui concerne les lois sur le mariage et le divorce.

Pour aller plus loin[modifier | modifier le wikicode]

  • Dans la religion musulmane, l'islam, le nom de l'équivalent à ces lois religieuses et morale est la charia. Elle aussi se fonde sur les textes fondateurs de la religion.
Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...
Judaism Symbol.png Portail du Judaïsme - Tous les articles concernant le Judaïsme.