Guam

« Guam » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L’île de Guam est située au Nord Ouest du Pacifique, dans l’archipel des îles Mariannes, en Micronésie. Sa superficie est de 549 km². Sa capitale est Agana (Hagatna en chamorro, qui est l'une des deux langues officielles de l'île).


Population[modifier | modifier le wikicode]

En 2012, l’île compte 162 810 habitants, répartis en plusieurs ethnies ; la principale est celle des Chamorros (41,3%). Les Américains, les Palouans, les Philippins, les Japonais, les Coréens et les Chinois sont d’autres ethnies présentes sur l’île de Guam.

Langues[modifier | modifier le wikicode]

Les langues officielles de l’île de Guam sont l’anglais et le chamorro.

Les indicateurs de développement1[modifier | modifier le wikicode]

D’après la Banque Mondiale, le revenu est élevé sur l’île de Guam. L’espérance de vie atteint 78 ans en 2011, le taux d’inscription à l’école primaire était de 79% en 1989.
99% de la population a accès à l’eau potable.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L’île de Guam a été découverte en 1521 par Ferdinand Magellan. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, l’île fait partie des colonies espagnoles ; en 1898, après la guerre hispano-américaine, elle est cédée aux États-Unis. En décembre 1941, elle est annexée par les Japonais, puis reprise en 1944 par les Américains.

En 1950, les habitants de l’île de Guam obtiennent la citoyenneté américaine. L’île de Guam devient un Territoire non incorporé organisé des États-Unis. Le pouvoir exécutif est assuré par un gouverneur, élu au suffrage universel, le pouvoir législatif est détenu par une assemblée de 21 députés, élus également au suffrage universel. Un délégué est mandaté, sans droit de vote, à la Chambre des représentants des États-Unis. L’île de Guam est une des principales bases aéronavales américaines.

Trop de serpents sur l’île de Guam[modifier | modifier le wikicode]

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le Boiga irregularis, un serpent marron, vivant dans les arbres, a envahi l’île. Sans prédateur, il a quasi exterminé toutes les espèces d’oiseaux de l’île, mettant en péril tout un écosystème… Près de 2 millions de serpents marrons sont recensés sur l’île. Le gouvernement fait une priorité de la lutte contre ces envahisseurs !

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Référence[modifier | modifier le wikicode]

  1. Guam. 2014. La Banque Mondiale. Disponible sur : http://donnees.banquemondiale.org/pays/guam
Portail de l'Océanie —  Tous les articles sur l'Océanie.