Charles-Albert

« Charles-Albert » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Charles-Albert est né à Turin en 1798 et est mort à Porto (Portugal) en 1849. Il a été roi de Sardaigne de 1831 à 1849.

Charles-Albert, au centre, ratifiant la Constitution sarde de 1848

Il appartient à une branche cadette de la maison de Savoie qui gouverne le Piémont-Sardaigne et la Savoie depuis le XVIIIe siècle. Charles-Albert a été éduqué à Paris et est réputé avoir des idées libérales. Dans l'Italie du début du XIXe siècle qui est dominée par des souverains absolus protégés par l'Autriche, Charles-Albert est l'espoir des carbonari et des patriotes italiens qui rêvent de réaliser l'unification italienne.

Pendant le soulèvement libéral de 1820-1821 il est nommé régent de Sardaigne à la place de son cousin le roi Victor-Emmanuel Ier. Il met en place un régime constitutionnel en s'inspirant de la constitution espagnole de 1812. Mais en mars 1821, l'intervention militaire autrichienne le contraint d' abandonner le pouvoir. Il est remplacé par son cousin Charles-Félix, le frère de l'ancien roi, qui rétabli l'absolutisme.

À la mort de Charles-Félix qui n'a pas de fils, Charles-Albert est proclamé roi de Sardaigne. Il réorganise la justice et l'armée de son pays. Mais son glissement vers le conservatisme le discrédite aux yeux des révolutionnaires italiens.

Pendant les évènement révolutionnaires qui agitent toute l'Europe au printemps 1848, il revient à des idées constitutionnelles et promulgue le Statut constitutionnel du 4 mars. Après l'insurrection de Milan contre les soldats autrichiens, il déclare le 22 mars 1848 la guerre à L'Autriche. Il est vaincu à bataille de Custozza le 24 juillet par le maréchal Radetzsky. Il doit signer un armistice (cessation des combats). Cependant les soulèvements s'étendant en Italie, le persuadent de reprendre la guerre. Mais le 23 mars 1849, il est sévèrement battu à Novare par les Autrichiens. Il doit abdiquer en faveur de son fils Victor-Emmanuel. Il s'exile au Portugal où il meurt rapidement des suites d'une longue maladie.

Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.