Davy Crockett

« Davy Crockett » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le trappeur Davy Crockett

David Stern Crockett, appelé surtout Davy Crockett est né le 17 août 1786 dans le Comté de Greene (Tennessee) alors dans l'État de Franklin et est mort le 6 mars 1836 pendant la guerre entre le Mexique et le Texas au siège de Fort Alamo. C'est un militaire, un trappeur et un homme politique américain. Il est devenu un héros populaire des États-Unis du début du XIXe siècle.

Avant la popularité[modifier | modifier le wikicode]

La famille Crockett est originaire d'Irlande. Les Crockett sont les descendants de Monsieur de Croquetagne, un militaire protestant de la garde du roi Louis XIV qui a fuit la France et dont le nom a été anglicisé pendant son séjour en Irlande.

David Crockett est le fils de John Crockett qui avait une taverne. Il était le cinquième enfant d'une fratrie de neuf frères et sœurs. Son instruction a été peu soignée.

Davy Crockett s'est marié deux fois. D'abord avec Mary Finley, surnommée Polly (1788-1815), avec qui il a eu trois enfants. Puis devenu veuf, il se remarie en 1816 avec Elizabeth Patton avec qui il aura quatre enfants. Il était franc-maçon.

La carrière publique[modifier | modifier le wikicode]

En 1813, pendant trois mois, il sert dans le Second Regiment of Tennessee Volunteer Mounted Riflemen. Il participe alors à la guerre des Creeks sous les ordres du général Andrew Jackson. En 1818, il intègre la milice de son comté avec le grade de colonel.

En 1817, il est élu juge de paix. Puis il est élu à l'assemblée législative du Tennessee en 1821 et 1823. Là il prend la défense des « coureurs de bois » (les trappeurs) et des premiers colons qui affrontent les spéculateurs.

De 1827, puis en 1833, il est élu représentant du Tennessee au Congrès à Washington. Par contre il échoue en 1830 et en 1835. Au Congrès il se fait remarquer car il siège en habit de trappeur. Il soutient les pionniers du Tennessee qui vivent sur des terres qui avaient été distribuées à des soldats après la guerre d'indépendance. Les soldats les ont souvent revendues à des spéculateurs. Ces terres étant en grande partie inoccupées, des colons sont venus s'y établir. Ils y pratiquent une agriculture de subsistance qu'ils complètent par la pêche et la chasse. Mais les spéculateurs réclament des loyers en contrepartie de l'occupation de leurs terres. Le plus souvent les colons ne peuvent payer car leurs revenus sont très modestes.

L'épisode de Fort-Alamo[modifier | modifier le wikicode]

Après sa défaite électorale il part pour le Texas. Dans cette région les colons venus des États-Unis s'opposent à des colons mexicains et ont proclamé l'indépendance de la région. Avec 65 hommes Crockett décide d'aider le gouvernement provisoire du Texas, dirigé par Samuel Houston. En contrepartie de leur aide les volontaires reçoivent la promesse d'une récompense de 4605 acres (soit 19 km 2) de terre.

Du 23 février au 6 mars 1836, Crockett participe à la défense du fort Alamo tenu par les Texans et assiégé par les troupes mexicaines du général Antonio López de Santa Anna. Davy Crockett disparaît alors en effectuant une sortie ; certains contemporains affirment qu'il aurait été exécuté par les Mexicains.

Un héros populaire américain[modifier | modifier le wikicode]

Davy Crockett devient le symbole de ce que les Américains appellent la destinée manifeste. Ils pensent que des États-Unis ont reçu la mission de repeupler le continent et d'y implanter leurs institutions, parce qu'elles sont supérieures à celles venues d'Europe. Cela justifie l'expansion vers l'Ouest et l'élimination des Indiens. Or au cours de sa carrière politique Davy Crockett s'est opposé à cette politique.

Après sa mort, Davy Crockett devient le héros de chansons, de très nombreux films et de parcs d'attractions.

Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.