Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Dalida

« Dalida » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Dalida en 1961

Dalida, de son vrai nom Iolanda Cristina Gigliotti, née le 17 janvier 1933 au Caire (Égypte) et morte le 3 mai 1987 (à 54 ans) à Paris (France), est une chanteuse et actrice française, icône des années 50-70.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Une jeune fille ravissante[modifier | modifier le wikicode]

Née dans une famille d'immigrés italiens en Égypte, Dalida grandit dans la chaleur des faubourgs du Caire. Fille d'un grand violoniste de l'Opéra du Caire, elle baigne très tôt dans un environnement musical.

Sa vie est bouleversée par un strabisme, maladie des yeux dont elle aura fort à souffrir. Peu après sa naissance, sur ordre du médecin, ses yeux sont entourés d'un bandeau, et le nourrisson vit ainsi 40 jours plongé dans l'obscurité. Elle subira plusieurs opérations au cours de sa vie pour se débarrasser de ce défaut physique.

À l'adolescence, belle et épanouie, elle fréquente le milieu du mannequinat et remporte des concours de beauté. À 16 ans, elle jette ses lunettes par la fenêtre, se promettant de rester belle malgré son strabisme. De fait, en 1954, à 21 ans, elle est sacrée miss Égypte, décroche des petits rôles dans différents films, et s'envole pour Paris.

Une chanteuse iconique[modifier | modifier le wikicode]

Arrivée en France, elle découvre la vie animée de la capitale et côtoie très vite les célébrités de l'époque : son voisin de pallier est Alain Delon. Chantant d'abord dans quelques cabarets, elle ne tarde pas à se faire remarquer : la radio Europe 1 lui fait enregistrer un titre, Bambino, qu'elle diffuse régulièrement sur son antenne. Le succès est fulgurant : un demi-million d’exemplaires vendus, premier disque d’or de l’histoire.

Son timbre de voix épais, doux, à la consonance orientale, séduit les foules. Les succès s'enchaînent, chacun de ses titres devient un classique. Les cheveux teints en blond en 1964, elle se diversifie dans les années 60-70 pour conquérir le jeune public, et popularise des styles tels que le twist, le disco, la pop ou le raï.

Cependant, la vie privée de Dalida est secouée de nombreux drames personnels. Ses anciens compagnons Lucien Morisse, Luigi Tenco et Richard Chanfray, ainsi que son ami Mike Brant se sont tous donné la mort. La chanteuse souffre elle-même d'une profonde dépression, qui ne cesse de s'aggraver. Devenue plus effacée, elle se suicide le 2 mai 1987.

Elle laisse dans son sillage 120 millions de disques vendus de son vivant et 20 millions depuis sa mort.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.
Applications-multimedia.svg Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes
Portail de l'Égypte —  Tous les articles sur l'Égypte contemporaine.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !
Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.