Chiffrement

« Chiffrement » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le chiffrement est l'action de transformer des informations, grâce à une clef, afin qu'elles soient incompréhensibles pour tout le monde, sauf pour les personnes qui connaissent cette clef.

Par convention, les informations à cacher s'appellent le texte clair et le résultat du chiffrement s'appelle le texte chiffré.

Utilité[modifier | modifier le wikicode]

De l'Antiquité à nos jours, les chefs d'armée ont toujours eu besoin de transmettre des ordres à leurs soldats éloignés. Comme ces ordres ne doivent pas tomber entre les mains des ennemis (qui pourraient alors prévoir les attaques), ils sont chiffrés.

N'importe qui, cependant, peut avoir besoin de protéger des informations. En réalité, on le fait même très souvent sans s'en apercevoir ! Par exemple, lors d'un achat par Internet, il faut donner son numéro de carte bancaire. Mais si quelqu'un le découvre, il peut l'utiliser pour voler l'argent du possesseur de la carte ! Pour empêcher cela, ce numéro est chiffré afin que seul le vendeur (qui connaît la clef) puisse le lire et l'utiliser.

Principe général[modifier | modifier le wikicode]

Pour chiffrer un texte clair, on effectue différentes opérations dessus: c'est le travail d'un algorithme de chiffrement. Ces opérations doivent toujours être inversibles, sinon il est impossible de déchiffrer le texte chiffré pour retrouver le texte clair !

Par exemple, « ajouter 2 » est une opération inversible (et « soustraire 2 » est son inverse), parce qu'en appliquant ces deux opérations, on retrouve l'information de départ:

Dans cet exemple, 2 serait la clef et « ajouter la clef » serait l'algorithme. Dans la pratique, les algorithmes de chiffrement utilisent des étapes plus nombreuses et compliquées, pour qu'on ne puisse pas retrouver le texte clair sans connaître la clef de chiffrement.

Quand le chiffrement n'est pas inversible (et qu'on ne peut donc pas retrouver le texte clair), on parle plutôt de hachage, qui utilise des opérations irréversibles.

« Chiffrement » et « cryptage »[modifier | modifier le wikicode]

Le verbe « crypter » ne doit pas être utilisé pour dire « chiffrer » et, de manière générale, n'existe pas en français.

En revanche, « crypter » existe et n'a pas le même sens que « déchiffrer »:

  • « déchiffrer » signifie: à partir d'un texte chiffré, retrouver le texte clair en connaissant la clef. C'est donc l'opération inverse du chiffrement ;
  • « décrypter » signifie: à partir d'un texte chiffré, retrouver le texte clair sans connaître la clef. La science du décryptage (qui consiste à « casser » les messages chiffrés) s'appelle la cryptanalyse.

Articles liés[modifier | modifier le wikicode]

Portail des mathématiques —  Les nombres, la géométrie et les grands mathématiciens.
Portail de l'information —  Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...