Livre d'or
Livre d'or

les bavardagesdemande d'article
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Alan Turing

« Alan Turing » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Alan Turing aux prises avec une machine Enigma, immortalisé dans l'ardoise, à Bletchley Park.

Alan Mathison Turing est un mathématicien britannique né le 23 juin 1912 à Londres,il a était élever dans une famille d'accueil avec son frère en Angleterre car son père travaille en Inde comme fonctionnaire colonial .Alain Turing est mort le 7 juin 1954 à Wilmslow (comté de Cheschire), étant condamné pour homosexualité il s' empoisonne au cyanure. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Turing a travaillé sur le déchiffrement des messages allemands, permettant ainsi aux Alliés de remporter des batailles importantes.

Cryptanalyse[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs historiens estiment que le travail de Turing sur le déchiffrage du code des transmissions allemandes permit de raccourcir la Seconde Guerre Mondiale de deux ans.

A la fin des années 1938, après les accords de Munich, la Grande Bretagne se rend compte du danger que représente le nazisme et décide de développer ses armements.

Alan Turing fait partie des jeunes génies britanniques qui sont appelés à suivre des cours de chiffre et de cryptanalyse à la Government Code and Cypher School (GC&CS). Il rejoint le centre secret de celle-ci, à Bletchley Park, juste avant le début de la guerre. Avec une équipe, il va commencer à déchiffrer la machine Enigma utilisée par les forces armées allemandes.

En mai 1940, les Allemands perfectionnent leur système cryptographique. Turing participe aux recherches qui visent à infiltrer les réseaux de l’armée de terre et de l’air. Il crée des méthodes mathématiques et des versions améliorées de la « Bombe » polonaise, machine électromécanique qui permet d’essayer rapidement des ensembles de clés potentielles sur des blocs de communication d’Enigma.

Turing prend ensuite la tête de l’équipe chargée de trouver les clés de l’Enigma de la marine (forces navales).

Auparavant, très peu de cryptanalystes (essentiellement français et polonais) avaient publié des informations sur des recherches et la lutte contre Enigma, les capacités de décryptage de Bletchley Park étaient un secret militaire. Les autorités britanniques ont progressivement déclassifié les techniques de décryptage d’Enigma des années 70 jusqu’à 2000.

Codage de la voix[modifier | modifier le wikicode]

En 1943, Turing part aux Etats-Unis, en mission de liaison avec les cryptanalystes américains. Il y conçoit une machine à coder la voix : « Delilah ».

Il contribue également à d’autres recherches mathématiques qui permettent de casser le code généré par le téléscripteur de Fish. Cette machine allemande est réservée au chiffrement des communications d’états-majors. Elle résiste longtemps aux attaques des cryptanalystes alliés. Grace à de nouvelles méthodes mathématiques et machines, ils parviennent à percer les codes Fish.

Cryptanalyse d'Enigma[modifier | modifier le wikicode]

L’approche de Turing ne consiste plus à deviner un réglage choisi parmi 159 milliards de réglages disponibles, mais d’avoir une logique fondée sur la connaissance du fonctionnement interne de la machine Enigma et de s’aider des imprudences des chiffreurs allemands, pour en déduire le réglage de toutes les machines Enigma d’un réseau pour la journée.

Cela comporte la disposition initiale des rotors (parmi 80 dispositions initiales disponibles), le réglage initial des rotors (parmi 336 réglages initiaux disponibles), les permutations des fiches du tableau de connexions (parmi 17 500 enfichages disponibles), ...

Turing rédige les spécifications fonctionnelles d’une nouvelle « bombe », appelée bombe de Turing, cette machine électromécanique est capable d'effectuer quotidiennement le travail de dix mille personnes.

Turing et son coéquipier Dilly Knox mènent leur travaux à Bletchley Park, qui est le principal site de décryptage du Royaume-Uni, le Government and Cypher School (GC&CS).

Informatique[modifier | modifier le wikicode]

Turing est aussi un pionnier de l'informatique. Il a étudié l'intelligence artificielle et travaillé sur les premiers ordinateurs. Il a élaboré le « test de Turing », une méthode qui permet de vérifier qu'un programme est capable de simuler les réponses d'un être humain sans que celui-ci se rende compte qu'il parle avec un ordinateur. À l'heure actuelle, aucun ordinateur n'est capable de tromper un être humain (c'est-à-dire qu'aucun ne passe le test de Turing) mais certains programmes arrivent plus ou moins bien à simuler des conversations.

Turing a aussi inventé la « machine de Turing », une sorte de ruban avec des cases qui représente la mémoire d'un ordinateur. Cette machine, dite universelle, permet de réaliser des calculs en déplaçant le ruban et en changeant les valeurs des cases. Les ordinateurs ne fonctionnent pas selon le principe de la machine de Turing, qui est un modèle simplifié minimum, destiné à préciser la notion de programme.

Vikilien[modifier | modifier le wikicode]

Portail des mathématiques —  Les nombres, la géométrie et les grands mathématiciens.