Charles Le Brun

« Charles Le Brun » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Charles Le Brun, par Hyacinthe Rigaud, 1730.

Charles Le Brun est un artiste-peintre et décorateur du XVIIe siècle, de la période de l'art classique. Il est né à Paris le 24 février 1619 et y est mort le 12 février 1690. Il est un des décorateurs du château de Versailles. Il est surtout connu pour la décoration de la Galerie des Glaces.

Formation[modifier | modifier le wikicode]

Le chancelier Séguier, tableau de Le Brun. Entre 1655 et 1661

Le Brun est né dans un milieu artiste, son père était sculpteur. Il entre jeune dans l'atelier du peintre Simon Vouet et devient le protégé du chancelier Séguier. En 1642, il fait le voyage de Rome pour se frotter aux maitres italiens et aux ruines antiques. Il est influencé par Poussin, les Carrache et Pierre de Cortonne.

Un peintre officiel[modifier | modifier le wikicode]

Plafond du château de Vaux-le-Vicomte. Décor de Le Brun

Revenu en France, il est protégé par Mazarin le principal ministre. Le Brun est le décorateur du château de Vaux-le-Vicomte la demeure éblouissante de Fouquet le surintendant des finances. Le Brun joue un grand rôle dans la création de l'Académie royale de peinture et de sculpture (il en est le secrétaire en 1661 puis le directeur en 1683). Il participe aussi à la fondation de l'Académie de France à Rome où sont envoyés de nombreux artistes pour se former aux frais du roi. En 1662 il est nommé peintre officiel du roi, puis directeur de la manufacture royale des Gobelins et du mobilier royal. Pour ces institutions il dessine de nombreux cartons destinés à la fabrication de l'orfèvrerie, de meubles, de tapisseries...

Le décorateur de Versailles[modifier | modifier le wikicode]

La galerie des Glaces du château de Versailles

Louis XIV fait de Le Brun le décorateur en chef du palais de Versailles. Il en fait un hymne à la gloire du roi. Le Brun y réalise entre 1674 et 1678 l'escalier des Ambassadeurs (aujourd'hui détruit), la galerie des Glaces entre 1678 et 1684 et le salon de la Guerre de 1684 à 1687.

Le Brun travaille aussi au château de Marly (aujourd'hui détruit) et à la galerie d'Apollon au Louvre.

Le « père » de l'art classique[modifier | modifier le wikicode]

Grâce à ses fonctions officielles et à son entente artistique avec le roi Le Brun impose en France une nouvelle forme d'art. Il est le théoricien de l'art classique qui sera imité dans toute l'Europe monarchique.

Images sur l'œuvre de Le Brun Vikidia possède une catégorie d’images sur l'œuvre de Le Brun.

Le Brun est partisan de l'imitation des œuvres antiques, de Raphaël et de Poussin. Il recherche la mesure, la rigueur, le grandiose, qui sont les caractéristiques de l'art versaillais. Le Brun codifie les arts et les hiérarchise : les artistes doivent se plier aux règles ainsi imposées.

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.