Nicolas Poussin

« Nicolas Poussin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait de Nicolas Poussin, 1649.

Nicolas Poussin, né le 15 juin 1594 et mort le 19 novembre 1665, est un peintre français du XVIIe siècle, représentant de la peinture française classique.

Sa vie[modifier | modifier le wikicode]

Dès l'âge de 18 ans, Poussin entre dans divers ateliers, en France, où il peut admirer des dessins originaux de Raphaël et de Jules Romain. Il se rend à Florence, étudie les peintres italiens, puis revient à Paris, où il participe, avec Philippe de Champaigne, à la décoration du palais du Luxembourg.

Il fait à nouveau le voyage de Rome en 1624 et s'y marie en 1629. De retour à Paris en 1640, il est chargé par Louis XIII et Richelieu de superviser les travaux du palais du Louvre ; il est alors nommé premier peintre du roi et directeur des embellissements des maisons royales.

Il repart pour Rome en 1642 et ne revient plus en France, sans cesser toutefois de travailler pour elle : sous Louis XIV, il est considéré comme le rénovateur de la peinture française. Il meurt à Rome le 19 novembre 1665 ; il est enterré dans la basilique San Lorenzo in Lucina, dans le centre de Rome.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

Il a peint notamment :

  • L'Enlèvement des Sabines (vers 1635 : plusieurs versions) ;
  • Le Jugement de Salomon (1649) ;
  • L'Adoration des mages (1633).


  • Les Bergers d'Arcadie sont une œuvre philosophique, souvent commentée, ayant probablement un sens caché, peinte vers 1638-1640, conservée au musée du Louvre.
Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.