Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Babisme

« Babisme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le babisme est un mouvement religieux issu du chiisme imamite, fondé en Iran en 1844. Ses principes ont été proclamés à Chiraz (en Iran) par Mirza Ali Muhammad, connu sous le nom de Bāb (en arabe « la porte menant à la vérité »).

Fondation et expansion du babisme[modifier | modifier le wikicode]

Maussolé du Bāb à Haïfa en Israël.

À l’opposé des croyances musulmanes dominantes, le Bāb affirme que les prophètes sont des manifestations de la divinité et que lui-même n’est pas seulement un prophète mais aussi l’égal de Mahomet. Ces déclarations sont reçues comme un sacrilège par les musulmans du XIXe siècle, qui considèrent Mahomet comme le « sceau » (khatim), c'est à dire le dernier et le plus grand de tous les prophètes. Le Bāb se présente également comme le précurseur d’une « Manifestation » divine encore plus importante, qui doit apparaître dix-neuf ans après la fondation du babisme, et comme le détenteur d’une révélation entièrement nouvelle du Livre saint, nommée Bayán (« la Révélation »), qui va remplacer le Coran.

Le babisme interdit la polygamie et le concubinage et supprime totalement ou en partie beaucoup d’autres traditions et lois musulmanes. Foi à visée universelle, il se définit comme l’origine d’une ère nouvelle durant laquelle toutes les religions seront unies en une seule, sous la direction d’un chef spirituel unique.

Après avoir fondé un groupe de dix-huit disciples (dix-sept hommes et une femme), le Bāb connaît un rapide succès et répand sa foi dans toute la Perse, jusqu’à l’accession au trône du chah Naser al-Din, en 1848. Convaincu que les doctrines du babisme représentent une menace pour l’islam et pour l’État, le nouveau chah se laisse bientôt convaincre de recourir à la persécution violente du Bāb et de ses adeptes. Ceux-ci se révoltent et sont écrasés après deux ans de guerre civile. Le Bâb est emprisonné et exécuté à Tabriz en 1850, bien que n’ayant pas pris personnellement part à la rébellion. Sa religion continue pourtant à être prêchée dans toute la Perse et au Moyen-Orient. En 1863, l’un de ses adeptes, Mirza Husain Ali Nuri, connu plus tard sous le nom Baha’ullah (en arabe « Splendeur de Dieu ») s’autoproclame la « Manifestation » promise, et fonde une nouvelle religion issue du babisme, appelée bahaïsme.

Portail de l'Islam —  Tous les articles concernant l'Islam.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.