Assomption

« Assomption » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'Assomption est un dogme et une fête catholique. L'Assomption célèbre le transport miraculeux du corps et de l'âme de la Vierge Marie au Ciel une fois celle-ci morte. La fête a lieu le 15 août. Les protestants refusent le dogme et la fête de l'Assomption du fait que cet épisode n'est pas mentionné dans le Nouveau Testament. Les orthodoxes fêtent la Dormition de la Vierge ce qui est un peu différent de l'Assomption.

AttentionNe pas confondre avec l'Ascension (montée au ciel de Jésus).

La mort de Marie[modifier | modifier le wikicode]

Le personnage de Marie apparait plusieurs fois dans le Nouveau Testament. Mais la date et le lieu de son décès n'y figurent pas. Ces données apparaissent plus tardivement dans des textes non reconnus comme officiels par le christianisme.

Dans la tradition la plus ancienne (au Ve siècle) Marie meurt vers 57, c'est-à-dire 23 ou 24 ans après Jésus. Elle décède à Jérusalem. Les Apôtres miraculeusement prévenus quittent les régions de l'empire romain où ils se trouvaient pour venir assister aux derniers moments de Marie.

Une tradition plus récente (fin du IXe siècle) fait mourir Marie à Éphèse auprès de saint Jean (à qui Jésus avait confié sa mère, d'après les Évangiles). Il existe d'ailleurs à Éphèse une maison de la Vierge Marie.

Les récits de l'Assomption[modifier | modifier le wikicode]

L'Assomption peinte par Le Gréco (XVI° siècle)
L'Assomption par Rubens (XVII° siècle)

Le récit de l'Assomption s'est progressivement construit dans le monde chrétien.

À la fin IVe siècle, les chrétiens pensent que le corps de Marie est resté intact après sa mort.

À la fin de VIe siècle, reprenant des écrits plus anciens, Grégoire de Tours précise que Marie, âgée, reçoit la visite d'un ange. Celui-ci lui remet une palme provenant de l'arbre de Vie et lui annonce sa mort prochaine. Les apôtres prévenus se réunissent autour de Marie mourante. Jésus apparaît entouré d'anges et reçoit l'âme de sa mère. Le corps de Marie est enterré au bas du Mont des Oliviers à Jérusalem. Quelques jours plus tard Jésus emporte le corps de sa mère au Paradis.

Ces récits ont servi de base à de très nombreuses méditations et explications de la part des penseurs chrétiens du Moyen Âge. Ils se sont ancrés dans la tradition chrétienne.

En 1854, le pape Pie IX, par la bulle Ineffabilis Deus, décrète le dogme de l'Immaculée conception de Marie. Un vaste mouvement se développe parmi les catholiques pour demander la reconnaissance de l'Assomption de Marie. En 1950, le pape Pie XII, en vertu du dogme de l'infaillibilité pontificale décrète le dogme de l'Assomption : "L'immaculée Mère de Dieu, la Vierge Marie, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire céleste." (Constitution apostolique Munificentissimus Deus)

La fête de l'Assomption[modifier | modifier le wikicode]

Procession de l'Assomption au Portugal en 2011

La fête de l'Assomption est très ancienne. Au VIe siècle l'empereur byzantin Maurice établit la fête de la Dormition (nom que l'on donne à l'Assomption dans la confession orthodoxe). Cette fête concerne le monde chrétien oriental. Au VIIe siècle le pape Théodore introduit cette fête dans le monde chrétien occidental.

En 1637, afin d'avoir un fils le roi de France Louis XIII place sa personne et son royaume sous la protection de la Vierge Marie. La naissance l'année suivante du futur Louis XIV donne un nouvel élan au culte de Marie.

La fête de l'Assomption, le 15 août, donne lieu à des processions dans les rues des villes dans les pays catholiques.

Portail du Temps —  Tous les articles concernant le temps.
Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.