Art égyptien

« Art égyptien » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Pots égyptiens

L'art égyptien désigne les œuvres d'art de l'Égypte antique.

L'art égyptien tel que nous pouvons le connaître provient de deux sources essentielles :

  • les tombes des pharaons, des reines, des grands personnages qui les entouraient
  • les temples avec un décor peint, sculpté ou gravé dans la pierre

Les habitations et objets qui étaient utilisés par les égyptiens les plus humbles ne sont pas parvenus jusqu'à nous.

Modèle réduit de cuisine retrouvé dans une tombe. vers 2050-1800 avJC

Architecture et art funéraire[modifier | modifier le wikicode]

Dans les tombes, les peintures sur les murs et les objets déposés en grand nombre sont des témoignages de la vie matérielle et spirituelle des riches égyptiens de l'Antiquité. Les peintures sont des reportages visuels sur la société égyptienne, sur l'environnement naturel, sur les activités économiques, sur les croyances. Ces objets et ces peintures ont pour but de fournir au mort soit la réalité soit la représentation de tout ce dont il aura besoin pour mener une vie identique à celle qu'il avait lorsqu'il était vivant. Le mort est d'ailleurs représenté au milieu des siens, accomplissant des actions de la vie courante. Souvent aussi on le voit offrant des présents aux dieux afin d'obtenir leur soutien au moment du passage devant le tribunal d'Osiris.

Amon insufflant la vie à Ramsès II. Temple d'Amon à Karnak
Ramsès II chargeant les Nubiens. Temple de Beit el-Wali

Architecture et art religieux[modifier | modifier le wikicode]

Le temple est avant tout la demeure du dieu qui réside dans la statue reposant au fond du sanctuaire. Le décor rappelle les faits et gestes de ce dieu tels qu'ils sont imaginés dans la mythologie égyptienne. Mais les temples sont aussi des monuments élevés pour glorifier le pharaon et témoigner de sa puissance. Le pharaon s'y fait représenter comme l'intermédiaire entre les autres hommes et les dieux, dont il fait partie selon les croyances égyptiennes.Les personnages et les objets sont toujours représenter de profil.

Techniques utilisées[modifier | modifier le wikicode]

Les surfaces qui étaient destinées à la peinture ou à la sculpture n'étaient pas parfaitement planes. Il fallait donc tenter de remédier aux imperfections soit en appliquant un crépi d'argile et de paille soit en retirant les défauts et en rebouchant avec du ciment. Ensuite on répandait une couche de plâtre blanche. Des esquisses à l'encre rouge ou noire ou des dessins terminés servaient de trame aux sculpteurs. Ceux-ci utilisaient des ciseaux (ou des pointes) principalement en fer, que l'on remplaçait régulièrement.

Le bas-relief égyptien peut se traiter de plusieurs manières : une simple gravure à la pointe, un abattage de fond autour de la figure (on retirait la matière superflue pour faire apparaître les contours des figures) et enfin une mise en relief (on ajoutait de la matière). Les modèles sur lesquels les élèves apprenaient étaient de petites dalles carrées et quadrillées pour pouvoir changer les proportions sans déformer la représentation.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de l’Égypte ancienne —  Tous les articles sur l’Égypte ancienne.