Arènes d'Arles

« Arènes d'Arles » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les Arènes, après restauration, photographiées en 1851 par Édouard Baldus.

Les arènes d’Arles sont un amphithéâtre romain, construit à Arles vers 80 après J.-C. On y organisait de grands spectacles et elles pouvaient accueillir 25 000 spectateurs. C'est le monument romain le plus grand que l'on puisse voir en France. Les ingénieurs romains se sont inspirés du Colisée de Rome.

Les spectacles qui y avaient lieu était notamment des combats de gladiateurs.

Les plus riches étaient devant, les citadins au milieu et les esclaves à l'arrière. Les arènes étaient équipées de vomitoires (des bouches d'accès pour que tous les spectateurs puissent rentrer ou sortir sans que cela prenne trop de temps).

Les derniers spectacles antiques ont sûrement eu lieu vers 550 ap J.C.

Les Arènes au XVIIIe siècle, occupées par des habitations.

Ensuite, les arènes ont été utilisées au Moyen Âge comme place forte, occupée par des habitations et défendue par des tours carrées encore en place.

Le monument a été fouillé et restauré au XIXe siècle. Elles sont reconnues comme patrimoine mondial. Aujourd'hui les arènes d'Arles, comme celles de Nîmes, accueillent des spectacles et des corridas, ainsi que parfois des reconstitutions de combats de gladiateurs.

Vue panoramique de l'amphithéâtre d'Arles.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.