Andromède (pièce de théâtre)

« Andromède (pièce de théâtre) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Andromède.
Pierre Corneille, l'auteur de la pièce.

Andromède est une pièce de théâtre de Pierre Corneille, représentée pour la première fois le 13 janvier 1650 à Paris.

C'est une tragédie à machines : un genre très en vogue au XVIIe siècle, qui consiste en une tragédie comportant beaucoup d'effets spéciaux faits pour émerveiller et impressionner le spectateur.

La pièce comporte cinq actes et un prologue.

Pierre Corneille[modifier | modifier le wikicode]

Né le 6 juin 1606 à Rouen, et mort le 1er octobre 1684 à Paris, Pierre Corneille est un auteur de pièces de théâtre français.

Résumé de la pièce[modifier | modifier le wikicode]

La pièce raconte l'histoire d'Andromède et de Persée. Elle se passe en Éthiopie.

Persée est un héros grec qui a été chargé de tuer la Méduse, une sorcière aux cheveux entremêlés de serpents. Quiconque croise son regard est transformé en statue de pierre. Cependant, Persée arrive à la battre, et rentre chez lui, en passant par le royaume d’Éthiopie, en ayant avec lui la tête de la Méduse.

Prologue[modifier | modifier le wikicode]

Le prologue célèbre la gloire de Louis XIV, disant : "Louis est le plus jeune et le plus grand des rois". Louis XIV avait alors seulement 11 ans;

Acte I[modifier | modifier le wikicode]

Durant l'acte I, on voit la reine d’Éthiopie, nommée Cassiope, discuter avec Persée, un héros grec dont la reine ne sait pas grand-chose. La reine confie au héros qu'elle culpabilise : en effet, de terribles malheurs se sont abattus sur le pays. En effet, un monstre marin envoyé par Poséidon tue de nombreux habitants d’Éthiopie. Pourquoi donc ? Car Cassiope, durant un jour de fête, puisque l'on se préparait à marier sa fille Andromède à son cousin Phinée, déclara qu'Andromède était plus belle que les Néréides, des créatures de la mer escortant Poséidon.

Les habitants consultèrent alors un oracle, qui leur dit que pour calmer la colère du dieu de la Mer et des Tremblements de Terre, il faut offrir une victime chaque mois au monstre marin qui terrorise le royaume.

L'étoile de Vénus apparaît dans le ciel

Durant cette discussion, le roi Céphée et Phinée rejoignent Cassiope et Persée. Le roi gronde son épouse, quand soudain, dans le ciel, apparut une étoile sur laquelle apparut Vénus, la déesse de la beauté. La déesse dit alors au roi de calmer sa colère : il n'y aura plus qu'une seule victime à offrir au monstre marin. Elle ajoute qu'Andromède se mariera bientôt avec "l'illustre époux qui seul est digne d'elle". Puis l'étoile disparait.

Phinée laisse éclater sa joie, car il est sûr d'être l'illustre époux d'Andromède. Il court annoncer la bonne nouvelle à sa fiancée.

De son côté, Céphée s'éloigne et se rend au temple, pour assister au tirage au sort de la dernière victime.

Persée avoue alors à la reine qu'il est fou amoureux d'Andromède.

Acte II[modifier | modifier le wikicode]

Le décor de cet acte est un jardin où Andromède et ses compagnes discutent en tressant des couronnes de fleurs. Andromède parle de Persée, et avoue que si elle n'était déjà amoureuse de Phinée, elle pourrait aimer cet étranger.

Soudain, le capitaine des gardes du palais entre dans le jardin et annonce que le tirage au sort a désigné Andromède comme la prochaine victime du monstre.

Ses parents arrivent bientôt, pour voir Andromède. Elle est calme et résignée, et accepte de mourir pour sauver les habitants du royaume du monstre marin. Elle est emportée par deux vents qui l'enchaînent à un rocher surplombant la mer. Persée, aussitôt, vole à son secours.

Acte III[modifier | modifier le wikicode]

Le monstre approche et s'apprête à dévorer Andromède, quand Persée, sur le dos de Pégase, arrive et combat le monstre, qui meurt bientôt.

Acte IV[modifier | modifier le wikicode]

Andromède délivrée, l'on prépare les noces de la princesse avec Persée. En effet, ses parents sont maintenant convaincus que c'est lui, le héros annoncé et digne de leur fille.

Persée demande alors sa main à Andromède, qui ne lui dévoile aucun de ses sentiments amoureux envers lui. Persée, alors, part.

Andromède annonce alors à ses compagnes que ses sentiments ont changé : elle aime Persée, et, en revanche, Phinée la dégoûte. Justement; le voilà qui arrive. Andromède le toise, et lui reproche de ne pas lui être venu en aide. Furieux, Phinée ne pense plus qu'à tuer Persée. Il réunit donc une armée afin de réaliser ce projet.

Acte V[modifier | modifier le wikicode]

Persée est en train de prier dans un temple. De leur côté, Phinée et un de ses amis, sont prêt à tuer le héros.

À un autre endroit, le roi Céphée rejoint Cassiope et Andromède. Soudain, une compagne d'Andromède arrive, et crie à Céphée que l'armée de Phinée est en train de combattre Persée. Au moment où Cassiope demande aux gardes du palais de venir en aide à Persée, un messager arrive et raconte que Persée a réussi à tuer Phinée et son armée : il a brandi la tête de la Méduse, qui, même morte, a changé les soldats en statues de pierre.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail du théâtre —  Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.