André-Marie Ampère

« André-Marie Ampère » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir l’article homonyme Pour l’article homonyme, voir : Ampère.
André-Marie Ampère

André-Marie Ampère est un physicien français. Ampère est né le 20 janvier 1775 à Lyon et est mort à 61 ans à Marseille le 10 juin 1836.

Ses découvertes[modifier | modifier le wikicode]

Il a été l'un des premiers hommes à avoir fait la distinction entre les atomes et les molécules.

Il est célèbre à partir de 1820 grâce à une expérience (celle de Hans Christian Oersted) où il a pu constater que l'électricité en mouvement est une source de magnétisme. Il observe que deux fils parcourus par des courants électriques pouvaient s'attirer, ou se repousser, comme des aimants. Il releva également que l'électricité et le magnétisme sont liés. Ampère interprète le phénomène du magnétisme par la théorie du courant moléculaire, selon laquelle d'innombrables particules minuscules, chargées électriquement, seraient en mouvement dans le conducteur. Cette théorie est rejetée par les scientifiques de l'époque et ne parvient à s'imposer que soixante ans plus tard avec la découverte des électrons. Nous devons aussi à Ampère des découvertes en mathématiques, notamment la théorie des probabilités et l'intégration des équations différentielles partielles.

André Marie Ampère a aussi donné son nom à l'unité de mesure de intensité du courant électrique : l’ampère (A). L'intensité du courant électrique est un nombre décrivant le débit de charge électrique à travers une surface donnée, notamment la section d'un fil électrique.

Ses créations[modifier | modifier le wikicode]

Grâce à ses expériences et les conclusions qu'il en a tiré, il est l'auteur d'une théorie sur l'électromagnétisme. Il inventa le galvanomètre, la boussole (astatique), le télégraphe électrique, l'électro-aimant et l'ampèremètre. Il fut l'un des premiers à utiliser les termes de courant et de tension. Il a eu l'idée de l'intensité électrique et a donné la formule de leurs actions réciproques. Enfin, il utilisa dans ses calculs une grandeur qui annonce la notion de champ magnétique.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Le petit Robert des noms propres, édition 2007. Dictionnaire le petit Robert, édition 2009.

Lien[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la physique —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la physique.
Logo électricité.png Portail de l'électricité —  L'électricité, son histoire, son utilité, tout sur l'électricité.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail de Lyon —  Tous les articles concernant Lyon et sa métropole.