Ahmadou Kourouma

« Ahmadou Kourouma » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une rue de Boundiali, ville natale d'Ahmadou Kourouma.

Ahmadou Kourouma est un écrivain ivoirien surtout connu pour son premier livre Les Soleils des indépendances publié en 1968. Il est l'un des noms les plus connus de la littérature africaine.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Né à Boundiali (une ville de la Côte d'Ivoire) le 24 novembre 1927, Ahmadou Kourouma fait ses études primaires à Bamako au Mali où il est sous la tutelle de son oncle.

Il fait partie des tirailleurs sénégalais lors de la colonisation française. Il est ensuite envoyé en France notamment à Lyon où il fait ses études supérieures.

Ahmadou Kourouma meurt à Lyon le 11 décembre 2003.

Vie d'écrivain[modifier | modifier le wikicode]

Ahmadou Kourouma publie en 1968 son premier roman Les Soleils des indépendances aux Éditions du Seuil. Ce roman remporte le prix de la revue québécoise la même année. Ahmadou Kourouma y décrit l'Afrique après la colonisation.

En 1990, Ahmadou revient toujours sur ce thème de la colonisation avec un deuxième roman Monnè, outrages et défis, publié aux Éditioms du Seuil. Ce livre remporte le Grand prix littéraire d'Afrique noire.

En attendant le vote des bêtes sauvages sort en 1994 chez la même maison d'édition.

En 2000 toujours chez Seuil, il publie Allah n'est pas obligé. Ce roman rencontre un grand succès : Ahmadou remporte de ce fait le prix Goncourt des lycéens, le prix Amerigo-Vespucci et le prix Renaudot.

Allah n'est pas obligé raconte l'histoire d'un enfant orphelin. Ce dernier tout seul traverse plusieurs villes et pays pour rejoindre un membre de sa famille. Il s'agit de sa tante qui se trouve de l'autre côté du Liberia. Il finira par devenir un enfant soldat.

Son dernier roman (manuscrit non achevé de son vivant) sort début 2004 après sa mort. Il est publié à titre posthume chez Seuil.

Livres pour jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Ahamdou Kourouma a également écrit plusieurs livres pour jeunesse. En 1998, il publie chez Gallimard Jeunesse Yacouba, chasseur africain, un ensemble d'illustrations.

En 2000, aux Éditions Grandir, il publie quatre livres dont Le Griot, homme de parole, Le Chasseur, héros africain, Le Forgeron, homme de savoir et Prince, Suzerain actif.

Distinctions[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...