Érinyes

« Érinyes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Oreste poursuivi par les Furies, par John Singer Sargent (1921)

Dans la mythologie grecque, les Érinyes sont les trois déesses de la vengeance : Alecto, Mégère et Tisiphone. Dans la mythologie romaine, elles correspondent aux Furies.

Les Erinyes sont représentées le plus souvent comme des démons ayant de grandes ailes noires et des vipères enroulées sur les bras et la chevelure. Des larmes de sang couleraient de leurs yeux en permanence. Les Erinyes sont représentées dans plusieurs mythes vêtues d'une longue robe noire de deuil ou de jupes courtes et avec des chaussures de chasseresse. Elles seraient nées du sang d'Ouranos, dieu du ciel.

Elles hantent les nuits de Cronos en lui rappelant le crime qu'il avait commis en séparant le ciel (Ouranos) de la terre (Gaïa).

Eschyle, dans sa tragédie l'Orestie, les appelle les Euménides — les « Bienveillantes » — une fois qu'elles renoncent à poursuivre de leur haine Oreste : un Atride qui avait tué sa mère, Clytemnestre, pour venger l'assassinat de son père, Agamemnon.

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

  • Wikisource : Eschyle (textes d'œuvres traduites en français, dont les trois parties de l'Orestie : Agamemnon, Les Koèphores et Les Euménides)
Portail des légendes —  Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.