Pain

« Pain » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Des baguettes de pain, avec des baguettes-épis.
Un grand pétrin mécanique professionnel

Le pain est un aliment dont l'origine est très ancienne, fabriqué à partir de farine et d'eau et, le plus souvent, de levain. Il remonte au début de la sédentarisation des hommes, lorsque ceux-ci ont découvert l'agriculture.

Fabrication[modifier]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Boulangerie#La_fabrication_du_pain.

Le pain est un mélange de farine et d'eau, cuit au four. Selon les types de pain, on ajoute du sel, de la levure ou du levain. L'invention du pain a nécessité deux autres inventions :

  • la meule : ancêtre du moulin, la meule sert à moudre le grain, c'est-à-dire à l'écraser pour le transformer en farine.
  • le four : le four est indispensable pour faire cuire le pain.

Pour faire le pain traditionnel, on utilise du levain, ou de la levure : c'est un champignon microscopique, qui mange une partie du sucre contenu dans la farine. Ce faisant, il libère un gaz, le dioxyde de carbone, qui reste piégé dans la pâte à pain, sous forme de bulles. On laisse « reposer » la pâte avant de la faire cuire, c'est-à-dire qu'une fois la pâte finie, on attend plusieurs heures avant de la faire cuire. Sous l'action des bulles, la pâte gonfle : on dit qu'elle « monte ».

Une fois que la pâte a bien monté, on peut la faire cuire. Après la cuisson, les bulles laisseront la place à des petits trous dans la mie : c'est ce qui rend le pain moelleux.

Recettes[modifier]

Pour un pain blanc fait maison, sans les proportions, parce que cela peut changer, il faut de la farine, de la levure, de l'eau et du gros sel. La pâte doit être correctement pétrie, à la machine (pétrin électrique) ou à la main et à la force des bras, dans un pétrin en bois.

Différents types de pains[modifier]

Différentes sortes de pain

Il existe de nombreuses sortes de pains, selon le type de farine, d'ingrédients, de forme.

  • Le pain blanc : la farine est faite avec le cœur du grain de blé : on supprime l'enveloppe du grain, ce qui donne un pain plus clair, et plus moelleux, mais aussi moins riche en fibres. En France, c'est le pain le plus courant.
  • Le pain complet : la farine est faite avec l'intégralité du grain : le pain a un aspect marron, il est beaucoup plus riche en fibres.
  • Le pain de son : c'est un pain dont la pâte contient du son, c'est-à-dire l'enveloppe du grain de blé, réduite en poudre. C'est un pain très riche en fibres.
  • Le pain de seigle : comme son nom l'indique, ce pain n'est pas fait avec de la farine de blé, mais de seigle. Il ressemble un peu à du pain complet, en un peu plus sombre.
  • Il existe aussi des pains dans lesquels on rajoute toutes sortes de graines, ou de noix, comme le pain aux noix, le pain au sésame, ou aux graines de pavot...
  • Le pain azyme est un pain sans levure. Il ne monte pas : sa forme est très aplatie.

Différentes formes et tailles[modifier]

Avec une même pâte, il est possible de faire des pains de taille et de forme différentes : cela peut aussi changer un peu le goût du pain, puisque, selon la forme et la taille, il n'y aura pas la même quantité de croûte et de mie.

Il existe des pains de formes allongées :

  • la baguette est le pain le plus vendu en France ; elle pèse 250 g1.
  • la « ficelle » ressemble à la baguette, mais est plus fine. Elle pèse 125 g.
  • le « pain » fait 500 g. On l'appelle aussi « pain d'une livre2 ».
  • le bâtard, ou restaurant, qui fait 400 g. Les dénominations peuvent varier.

Il existe aussi des pains en forme de boule, ou de miche, c'est-à-dire une sorte de boule un peu allongée et aplatie.

Autres recettes[modifier]

Certaines recettes ne sont pas vraiment du pain, mais y ressemblent un peu, par leur usage, ou leur aspect : le pain viennois, le pain au lait, le pain d'épices.

Pains du monde[modifier]

Le pain est si connu en France qu'il symbolise même les Français à l'étranger.

Les pains italiens contiennent souvent de la farine de riz, qui leur donne une mie plus blanche et plus serrée.

En Allemagne, le pain contient une proportion plus ou moins importante de seigle (Roggenbrot), ou de grains divers non moulus (Vollkornbrot). Le Pumpernickel est un pain très noir et très compact.

Les pains du Maghreb sont souvent ronds et plats, aromatisés de graines en surface.

Ceux du Yémen sont en forme de galettes, cuits à la verticale, collés à la paroi d'une cheminée de la maison.

Dans certains pays, on ne consomme pas vraiment de pain, mais des recettes qui y ressemblent : les muffins sont des petits pains anglais, que l'on mange en général au petit déjeuner. La pâte contient, notamment, du sucre.

Pain et religion[modifier]

Le pain est si important qu'il sert dans de nombreuses cultures de support à la religion. L'hostie, par exemple, symbolise le corps du Christ pour les chrétiens catholiques. Les Juifs, au moment de la Pâque, font du pain sans levain (azyme), pour se rappeler leur départ d'Égypte et leur esclavage.

Statistiques[modifier]

Selon des études, 320 baguettes de pain seraient produites chaque seconde, soit 10 milliards de baguettes produites par an !

Expression autour du mot pain[modifier]

Le pain, longtemps base de l'alimentation et avec la baguette de pain comme symbole du Français, a donné naissance à de très nombreuses expressions populaires.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : expressions autour du mot pain.

Voir aussi[modifier]

Vikiliens pour compléter[modifier]

Sources[modifier]

  1. La masse du pain change un peu pendant la cuisson. Un pain cuit pèse toujours moins lourd qu'un pain cru ; comme on ne peut pas être sûr que le pain soit toujours cuit de la même manière, on le pèse cru. La baguette fait 250 g de pâte crue, la ficelle, 125 g de pâte crue, etc.
  2. La livre est une ancienne unité de mesure. Elle fait un demi-kilo, soit 500 g.
Portail de l'alimentation - Accédez au portail sur l'alimentation.