la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Lao Tseu

« Lao Tseu » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher

Lao Tseu, né au VIe siècle av. J.-C. et mort Ve siècle av. J.-C., est un personnage historique chinois. Son enseignement a donné naissance au taoïsme. Il est un contemporain de Confucius. Le nom de Lao Tseu (ou Laozi) traduit en français est « Maître Lao » ou « Vieux Maître ».

Il serait né dans le pays de Chu pendant la dynastie Zhou. Il serait parti pour une retraite spirituelle vers l’ouest de la Chine. Les informations historiques sur lui sont rares. Les textes sur lui se développent à partir de la dynastie Han essentiellement à partir d’éléments surnaturels et religieux. Les chercheurs sont partagés, certains pensent qu'il est réel et d'autres qu'il est un personnage fictif. Le Livre de la Voie et de la Vertu que la tradition lui attribue est un texte majeur du taoïsme. Lao Tseu est considéré par les sectes taoïstes comme un dieu et comme leur ancêtre commun. Son image est celle d'un vieillard à la barbe blanche monté sur un buffle.

Lao Tseu d'après la tradition[modifier]

L’image la plus courante de Lao Tseu est celle d'un personnage extraordinaire. Sa mère l’aurait conçu en apercevant une comète ou un dragon volant alors qu’elle était assise sous un prunier. Le nom de Lao Tseu viendrait de la prune (Li). Il naquit avec les cheveux blancs et une barbe, après avoir été porté pendant plusieurs années. Le nom Lao veut dire vieux. Lao Tseu travaillait à la cour impériale des Zhou et Confucius le reconnaît comme un maître extraordinaire. Il quitte le pays âgé d’au moins 160 ans, lassé des problèmes politiques. Il part vers l’ouest monté sur un buffle, arrivé à la frontière, il rédige le Livre de la Voie et de la Vertu (le Daodejing) puis continue son voyage. Personne ne sait alors ce qu’il devient, mais certains pensent qu’il ne meurt pas ou qu’il se réincarne, reparaissant sous différentes formes pour transmettre le Dao.

Lao Tseu d'après l'histoire[modifier]

Dès le IIIe siècle av. J.-C., il existe des écrits sur la vie d'un certain Laozi. Un siècle plus tard, l’historien Sima Qian écrit sa première biographie, mais il n’est pas absolument certain de sa version, puisqu’il propose deux autres hypothèses sur l'identité de l'écrivain du Daodejing. On n’est pas sûr non plus des dates et des sources des écrits qui ont évolué au cours des siècles, réécrits et modifiés. Deux livres se recoupent, le Zhuangzi (taoïste) et le Livre des Rites (confucéen), et semblent avoir été écrits par plusieurs auteurs.

Le Zhuangzi (taoïste) contient des passages mentionnant Lao Dan, Laozi (Lao Tseu) et Lao Laizi. On y voit souvent le personnage critiquer les efforts de Confucius. Il se pourrait que ce soit une invention des auteurs pour mettre en évidence la supériorité de Lao Tseu sur Confucius. Ce dernier compare Lao Dan dans un passage à un dragon chevauchant les nuages, différent de tous les animaux qui courent, nagent ou volent. Un passage présente Lao Dan comme un archiviste du roi.

Le Livre des rites (confucéen) mentionne que Confucius prit un jour conseil auprès d’un dénommé Lao Dan, spécialiste des rites de deuil. Il n’est pas certain qu’il s’agisse de la même personne que l'homonyme du Zhuangzi, mais le passage aurait du moins pu inspirer l’image d’un Lao Tseu maître de Confucius.

Théories sur le personnage[modifier]

Dans sa pensée, n'oublions pas que le sage reste en retrait. En suivant cette logique, il est possible que Lao Tseu ait changé de nom plusieurs fois, dans le but de jeter une confusion sur son existence. Selon l'endroit où il se trouvait, il pouvait y être connu sous des noms différents. L'usage de plusieurs noms pour une même personne, en Chine, était à l'époque une pratique traditionnelle. Il y a le nom de naissance mais aussi le prénom, le surnom, la particule devant le nom, le diminutif... Tout cela complique la recherche des historiens.

Lao Tseu dans le taoïsme religieux[modifier]

En plus du Lao Tseu historique proposé par les historiens, un Lao Tseu religieux apparait. Il fait partie des immortels taoïstes. À l’origine philosophique et politique, ce personnage aurait pris un tour plus religieux à l'arrivée du confucianisme. Dans le Bianhua wuji jing, Lao Tseu, identifié au Dao, se donne naissance à lui-même. Au IIe siècle, il devient une des divinités principales du taoïsme, sous le nom de Vénérable céleste du Dao et de la Vertu. Plus tard, avec la confrontation du taoïsme et du bouddhisme, au Ve siècle, Lao Tseu connaît une triple naissance en tant que divinité, en tant que Laozi historique, puis en tant que Bouddha. Au XIVe siècle, un nouvel ouvrage rejette l'idée de Lao Tseu dans le Bouddha.

Le Lao Tseu divin a un visage hors du commun (oreilles longues, grands yeux, quinze rides sur un front large qui porte aux coins la forme de la lune et du soleil, deux arêtes de nez et trois orifices à chaque oreille).

Lao-Tseu : précurseur de l'anarchisme ?[modifier]

Lao-Tseu est considéré par beaucoup comme un précurseur de l'anarchisme, voir plus bas certaines citations qui correspondent à une certaine idée de l'anarchisme. Néanmoins cette question reste sujette à débat en raison des nombreuses interprétations des écrits de Lao-Tseu, certains y voyant au contraire des conseils de gouvernement par le non-agir.

Citations[modifier]

  • Plus il y a de lois plus il y a de voleurs (chap. 57)
  • Si tu abolis l'amour du gain, les voleurs et les bandits disparaîtront (chap. 19)
  • Celui qui connaît les autres est perspicace ; celui qui se connaît lui-même est intelligent (chap. 33)
  • L'homme qui sait ne parle pas. L'homme qui parle ne sait pas (chap. 56)
  • La où se trouve tes pieds commence le voyage.

Voir aussi[modifier]

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Lao Tseu de Wikipédia.
[Page consultée le 14 novembre 2009]
Lettre phi.png Portail de la philosophie - Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.