Coquillage

« Coquillage » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Coquillage
Différents coquillages, sur une plage.

Un coquillage est un animal aquatique (généralement marin), qui appartient au groupe des mollusques, et dont le corps est protégé par une coquille bien visible.

On parle de coquillage principalement dans deux domaines :

  • dans l'alimentation, les coquillages sont un des principaux types de fruit de mer : ce sont les fruits de mers à coquille, et la plupart d'entre eux appartiennent au groupe des bivalves (voir plus bas)
  • dans la vie courante, les coquillages sont les coquilles vides d'animaux marins, que l'on peut trouver, notamment, sur la plage. Certains les collectionnent, ou en font des bijoux, etc. Ce genre de coquillage appartient principalement au groupe des gastéropodes (voir plus bas).
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Mollusque.

Classification des différents coquillages[modifier]

Le mot « coquillage » ne désigne pas un vrai groupe, dans la classification scientifique : il est plutôt utilisé dans la vie de tous les jours, pour désigner de façon pratique certains animaux, et notamment ceux que l'on mange comme fruits de mer, ou bien ceux dont on collectionne la coquille : il a donc plus une valeur pratique.

Cependant, on peut retrouver, dans les coquillages, certains groupes. La plupart des coquillages appartiennent au groupe des mollusques, des animaux au corps mou, et protégé par une coquille, dure, externe. Cependant, chez certains mollusques, la coquille peut-être très petite, voire disparaître complètement, et parfois être recouverte par le corps, si bien qu'on ne la voit plus : le mot « coquillage » désigne plutôt les autres mollusques, ceux dont le corps est protégé par une coquille bien visible à l'extérieur du corps :

  • les bivalves : leur corps est totalement enfermé dans une coquille qui s'ouvre en deux parties : les deux valves. Un grand nombre de coquillages, notamment ceux que l'on mange, sont des bivalves, comme : l'huître, la moule, la coquille saint-jacques, les pétoncle, les coques, les praires, les amandes, les tellines, les palourdes, les couteaux...
  • les dentales ont une coquille en forme de défense d'éléphant ; ce sont des cousins des bivalves, et ils ne sont pas consommés comme fruits de mer. On les considère généralement comme des coquillages.
  • les gastéropodes : les gastéropodes ont, en principe, une coquille enroulée, mais, chez certains d'entre eux, comme les limaces, ou les limaces de mer, elle peut être très petite, et cachée, ou même avoir totalement disparu. Les gastéropodes que l'on appelle couramment « coquillages » sont ceux qui ont une coquille bien visible, et qui vivent généralement dans la mer, ou, plus rarement, en eau douce. Ceux qui vivent sur la terre ferme sont généralement appelés escargots et ils ne sont pas considérés comme des coquillages.
    • Certains d'entre eux, comestibles, sont couramment consommés comme fruits de mer, comme le bulot ou le bigorneau
    • d'autres ne sont pas consommés, mais ils sont très recherchés pour leur coquille, aux formes, couleurs, ou propriétés particulières. On les retrouve par exemple dans les collections de coquillages : ce sont les cônes, les porcelaines, les troques, les turbos, les pourpres, les murex, les peignes, les strombes, les casques, les tritons...
    • certains céphalopodes (les mollusques à tentacules) ont également une coquille, et sont donc considérés comme des coquillages, comme le nautile ou l'argonaute. Chez la plupart d'entre eux, cependant, la coquille est très petite, et cachée, comme chez les calmars ou les seiches, ou même avoir complètement disparu, comme chez les pieuvres : ceux là ne sont pas considérés comme des coquillages.
  • certains animaux, qui ne sont pas des mollusques, ont également un squelette qui ressemble à une coquille, et qui est parfois appelé ainsi ; ceux-là sont donc parfois considérés comme des coquillages : ce sont, notamment, les oursins, les bernacles...

Collectionner les coquillages[modifier]

Une belle collection avec les coquilles de plusieurs espèces de tellines.

Il existe de très belles collections de coquillages, qui rassemblent des coquilles très belles, grandes, ou très colorées. Pour bien comprendre comment avoir de belles collections de coquillages, il faut comprendre que la coquille d'un coquillage est constituée de substances minérales, organisées en petits cristaux colorés. Elle est souvent recouverte par une fine couche de corne, le periostracum, qui donne sa couleur à sa coquille. Et, quand la coquille est dans l'eau, elle est souvent recouverte par de nombreux êtres vivants, comme des algues, ou des animaux marins, qui poussent dessus.

La coquille, et surtout le periostracum, sont très sensibles à la lumière, et notamment à celle du soleil, qui détruit leurs belles couleurs. C'est la raison pour laquelle les coquillages que l'on trouve sur les plages, et qui sont généralement là depuis longtemps, sont beaucoup plus pâles que ceux que l'on peut trouver dans la mer. Les plus belles coquilles se trouvent dans la mer, mais attention : certains coquillages sont protégés, et il ne faut donc pas leur faire de mal.

Après avoir trouvé les coquilles, le collectionneur va la nettoyer, pour enlever tout ce qui y est accroché. Selon le type de coquille, il pourra aussi enlever ou non le periostracum, pour que la coquille devienne visible.

La coquille est alors prête à être rangée, dans une boîte, à l'abri de la lumière.

Utilisations[modifier]

L'intérieur de la coquille de l'ormeau est recouvert de nacre.
Une conque, ou pu, utilisée comme instrument de musique, sur un bateau, à Hawaï.
Le son obtenu en soufflant dans une conque.
  • la nacre est une substance brillante, sécrétée par le mollusque, et qui recouvre l'intérieur de sa coquille. On l'extrait de certains coquillages, comme les ormeaux, et elle est utilisée pour faire des boutons, ou des objets de décoration.
  • certains coquillages sont utilisés pour leur coquille, dure et épaisse, dans laquelle on taille des objets d'arts, comme les camées : c'est notamment le cas du casque.
  • la coquille de certains coquillages est également utilisée pour former différents objets : les coquilles du tridacne ont notamment été utilisées, depuis très longtemps, pour servir de bénitier (d'où leur autre nom). Certains coquillages, comme les conques, sont également utilisées comme instruments de musique, et, là encore, ce nom est utilisé autant pour le coquillage que pour l'instrument de musique. Des coquilles vides ont été utilisées depuis très longtemps, avant l'invention de la poterie, pour servir de vaisselle chez les hommes préhistoriques : une coquille d'huître vide, par exemple, pouvait servir de cuiller, et une coquille plus grande, de bol! Aujourd'hui, les coquillages sont plutôt utilisés dans les objets d'art.

Voir aussi[modifier]

  • La conchyologie est la science qui étudie les coquillages ; aujourd'hui, on parle plutôt de la malacologie, qui est l'étude des mollusques (en entier)
  • La conchyliculture est la culture des coquillages