la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Bivalve

« Bivalve » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Coquilles bivalves

On appelle bivalves les nombreux mollusques possédant une coquille double, pouvant s'entrouvrir et se refermer, comme la moule, l'huître, la coque, la palourde, la coquille Saint-Jacques, le solen ou couteau. Les scientifiques les appellent lamellibranches.

Tous les bivalves sont aquatiques. La plupart vivent en eau de mer, mais il existe quelques espèces, comme l'anodonte, qui vivent en eau douce.

Presque tous les bivalves se nourrissent de plancton, qu'ils filtrent au moyen de leurs branchies. Les gigantesques bénitiers vivent en symbiose avec des algues microscopiques. Ces algues donnent au bénitier des couleurs très vives, bleu, vert. Elles captent la lumière du soleil, et permettent au coquillage de se nourrir comme s'il s'agissait d'une plante...

La fécondation des femelles se fait par la circulation dans l'eau des spermatozoïdes des mâles.

La plupart des bivalves ne se déplacent qu'à la naissance, à l'état de larves. Par la suite, les moules se fixent sur un support par un ensemble de filaments solides appelé byssus. Beaucoup d'autres bivalves s'enfouissent dans le sable. La coquille Saint-Jacques progresse par réaction en fermant brutalement sa double coquille, ce qui chasse l'eau qu'elle contenait et la fait reculer.

Leurs prédateurs sont les oiseaux de mer et l'étoile de mer qui ouvre de force les coquilles et y introduit son estomac pour manger la chair.

Beaucoup de bivalves sont comestibles par l'homme et certains, comme la moule et l'huître, sont élevés en bord de mer. On appelle ostréiculteur un homme qui élève des huîtres dans un parc baigné par la mer. Il enferme les jeunes huîtres dans des sacs, afin qu'elles puissent grandir en se nourrissant de plancton, sans être attaquées par des prédateurs. L'éleveur de moules, appelé mytiliculteur, dispose les pieux de son bouchot pour que les jeunes moules puissent s'y fixer. Il les récoltera quand elles seront de belle grosseur.

Les coquillages livrés à la vente sont très contrôlés, car des bactéries ou des algues toxiques pourraient rendre malades les consommateurs.