Sueur

« Sueur » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Gouttellettes de sueur sur la peau

La sueur est un liquide sécrété par les glandes sudoripares de la peau au cours du phénomène de la transpiration. L'évaporation de la sueur déposée à la surface de la peau produit une baisse de la température de celle-ci; ce qui permet le contrôle de la température du corps (il y a évacuation de 580 Kcl par litre de sueur évaporée).

La sueur contient surtout de l'eau. Elle renferme aussi des minéraux (du sodium, du potassium, du magnésium) avec des quantités en gramme par litre de sueur, cela donne un goût salé à la sueur. Elle contient aussi du zinc, du cuivre, du fer, du chrome, du nickel, du plomb, avec des quantités de moins de 1 mg/litre. On trouve aussi du lactate et de l'urée. Cette composition varie selon les individus.

L'odeur de la sueur est due à l'action des bactéries naturellement présentes à la surface de la peau. L'odeur de la sueur des aisselles ne se manifeste qu'après la puberté avec la mise en action d'une catégorie particulière de glandes sudoripares. On peut masquer l'odeur de la sueur en utilisant des déodorants bactéricides. Mais le lavage et le séchage de la peau puis l'utilisation de substances anti-transpirantes permettent de lutter contre la production de sueur, tout en ayant une action bactéricide et déodorante, sont préférables.

On peut activer la production de sueur par l'exposition prolongée à une ambiance chaude comme dans un sauna, ou au hammam. Cela permet d'ouvrir les pores de la peau, facilite la sortie de la sueur et « purifie » la peau.

Le « gouter » de la sueur était une méthode des médecins anciens pour détecter les maladies (voir le Malade imaginaire de Molière).

Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.