Relief de la Belgique

« Relief de la Belgique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les grands ensembles du relief en Belgique

Le relief de la Belgique se présente comme un gigantesque escalier de trois marches de superficie très inégale qui s'élèvent progressivement du nord-ouest au sud-est. Près de la mer du Nord on trouve des étendues plates, à très faible altitude qui forment la Flandre maritime et la Flandre intérieure. Au centre s'étagent les plateaux de moyenne Belgique (Hainaut, Hesbaye, Brabant et Campine) ; ils culminent à 156 mètres au Mont Kemmel. Les vallées de la Sambre et de la Meuse forment un sillon où étaient localisés de très riches gisements de houille. Au sud-est se trouve le Ardennes, massif ancien fortement raboté par l'érosion et entaillé de profondes vallées ; il culmine au Signal de Botrange (694 mètres).

Les plaines basses du nord-ouest[modifier | modifier le wikicode]

La côte flamande
Paysages de la Flandre maritime

C'est un morceau de la grande plaine de l'Europe du Nord. Les terrains sont plats et horizontaux, seulement parsemés de quelques buttes isolées. Les sols argilo-sableux sont récents (ère tertiaire et ère quaternaire) . Ils sont naturellement médiocres . Ils été longuement travaillés et améliorés (amendements) par l'homme. Aujourd'hui ils sont parmi les sols les plus riches d'Europe. La côte est formée de dunes qui protègent des polders de Flandre maritime conquis sur la mer.

Au nord, la Campine est l'ancien cône de déjection de la Meuse, elle est formée de cailloux et de sables. Dans le sous sol se trouve un riche gisement houiller.

Les plateaux de la moyenne Belgique[modifier | modifier le wikicode]

Paysage agricole du Brabant en Wallonie
Paysage du Hainaut

Ils occupent le centre du pays. Leur altitude est médiocre (moins de 200 mètres). Ils sont établis sur du calcaire. Ils sont le prolongement des plateaux picard et artésien de la France. Ils sont recouverts de limons et donnent d'excellents sols agricoles.

Ils sont séparés de la Haute-Belgique (le massif ardennais), par le sillon alluvial formé par les vallées de la Sambre et de la Meuse. On y trouvaient des gisements houillers discontinus. C'est là qu'est née, au XIXe siècle, la grande industrie belge (sidérurgie et textile) aujourd'hui en crise.

Le massif ardennais[modifier | modifier le wikicode]

La vallée de la Semoy dans les Ardennes

C'est une montagne ancienne transformée par l'érosion. Les sommets d'altitude médiocre (694 mètres au Signal de Botrange) sont arrondis. Par contre les vallées de la Meuse, de l'Ourthe ou de la Semois sont bien entaillées. Le sol pauvre porte des forêts. Le climat y est rude (brumeux en été et très froid en hiver).

Portail Belgique —  Accédez au portail sur la Belgique.