Polder

« Polder » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un polder est une étendue de terre qui a été gagnée sur l'eau (mer, lac...), principalement au moyen de digues. Il y en a surtout aux Pays-Bas et en Belgique, mais aussi en France, au Japon...

Une grande partie de la surface des Pays-Bas a été conquise sur la mer du Nord et le Zuiderzee.

Pour aménager un polder, il faut entourer la zone de digues et enlever l'eau par pompage. Quand c'est sec, on peut s'installer tout en maintenant des équipements destinés à lutter contre les infiltrations possibles.

Néanmoins, ces zones sont menacées d'inondation par la remontée des eaux, notamment par le réchauffement climatique.

Différence entre le polder et le terre-plein[modifier | modifier le wikicode]

Terre-plein dans la baie d'Osaka au Japon.

Un polder, une fois sec, reste sous le niveau de la mer. Le polder est plutôt destiné à créer un espace agricole.

Un terre-plein côtier, lui, a été rempli en comblant l'espace par divers matériaux comme les débris de la destruction des constructions humaines (gravats de chantiers) ou de déblai de l'installation des infrastructures de transports (tranchées). Il se trouve le plus souvent au-dessus du niveau de la mer. Le terre-plein accueille le plus souvent des installations industrielles ou portuaires.

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Portail de l'eau —  Tout sur l'eau, ses formes et les cours d'eau...