Pylos

« Pylos » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Pylos, la baie de Navarin et l'île de Sphactérie.

Pylos (Πύλος) est une ville portuaire de 5 000 habitants, en Messénie, sur la côte sud-ouest du Péloponnèse, en Grèce.

Elle est connue aussi sous son ancien nom vénitien de Navarin.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Le port de Pylos commande l'entrée sud de l'immense baie de Navarin, fermée par un îlot tout en longueur, nommé Sphactérie. On peut entrer dans la baie de Navarin par un étroit goulet, au nord de Sphactérie, et au sud de l'île, par une ouverture nettement plus large. Cette baie a été le théâtre de la bataille navale de Navarin, en 1827.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Période mycénienne : le palais de Nestor[modifier | modifier le wikicode]

Une tablette mycénienne de Pylos, en linéaire B (vers -1450).

Pylos a existé dès l'époque mycénienne : mentionnée dans l'Iliade, Pylos était déjà une cité importante, sur laquelle régnait le vieux roi Nestor.

Les vestiges du palais de Nestor ont été retrouvés à une dizaine de kilomètres au nord de la ville moderne de Pylos. Les fouilles ont révélé une structure d'habitation faite de nombreuses pièces organisées autour d'une salle centrale, sorte de salle du trône typique des palais mycéniens, comportant un foyer en son centre, entouré de quatre poteaux de bois : ce type de salle porte le nom de mégaron. La fumée du foyer s'échappait par une ouverture ménagée dans le plafond. On a aussi retrouvé une salle de bain, avec une baignoire bien conservée. On pense que le palais a été détruit aux alentours de -1200.

Le site a produit de nombreuses tablettes d'argile comportant des inscriptions en linéaire B, donc en grec très archaïque, dit « mycénien », le premier état connu de la langue grecque.

Antiquité[modifier | modifier le wikicode]

Une cité nommée Pylos Koryphasion fut établie dans l'Antiquité sur un promontoire commandant l'entrée nord de la baie, à 4 km au nord de la ville moderne, et au sud du site mycénien : elle n'a pas laissé de vestiges.

Moyen Âge et période ottomane[modifier | modifier le wikicode]

Au Moyen Âge, le site est appelé Zonchio ou Navarin. Un château est construit sur le site de l'acropole antique de Koryphasion, à la fin du XIIIe siècle, par les Francs de la principauté d'Achaïe. Puis la forteresse passe à la République de Venise au début du XVe siècle.

La bataille de Navarin, par Ambroise Louis Garneray (wp), 1827.

Une nouvelle forteresse est construite par les Turcs au XVIe siècle, après leur défaite à Lépante, au sud de la rade : c'est le site de la ville actuelle.

Guerre d'indépendance (1821-1830)[modifier | modifier le wikicode]

La forteresse de Navarin subit plusieurs sièges au cours de la révolution grecque : elle tombe aux mains des Grecs en août 1821. Puis elle est assiégée et reprise par Ibrahim Pacha en mai 1825 après la bataille de Sphactérie.

La rade fut ensuite le théâtre de la bataille de Navarin, qui se déroula le 20 octobre 1827, entre la flotte égypto-ottomane et une flotte franco-anglo-russe. La flotte ottomane fut entièrement détruite. La bataille de Navarin fut une étape décisive vers l'indépendance de la Grèce.

Portail de la Grèce —  Tous les articles sur la Grèce, de l'antiquité à aujourd'hui.

36° 54′ 38″ N 21° 41′ 39″ E / 36.9105555, 21.69416667