Plaute

« Plaute » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Figurine romaine en bronze, montrant un acteur dans un rôle d'esclave, avec un masque de comédie, début du IIIe siècle.

Plaute (Titus Maccius Plautus) est un auteur de théâtre comique latin, né en 254 av. J.-C. à Sarsina en Ombrie, mort à Rome en 184 av. J.-C.

Molière s'est inspiré directement de certaines de ses comédies, par exemple pour L'Avare.

Il a aussi influencé Shakespeare, mais plutôt pour la structure des scènes et le langage théâtral.

Ses comédies[modifier | modifier le wikicode]

Sur les 130 œuvres qui lui étaient autrefois attribuées, 21 seulement sont aujourd'hui reconnues authentiques. Plaute en emprunte les sujets aux auteurs grecs de la comédie nouvelle comme Ménandre.

Personnages du théâtre de Plaute[modifier | modifier le wikicode]

Ses personnages annoncent déjà les types de la commedia dell'arte (comédie italienne aux personnages très caricaturaux).

Ses comédies les plus connues[modifier | modifier le wikicode]

Une scène du Soldat fanfaron, interprétée par une troupe italienne.

Parmi les œuvres de Plaute, certaines sont plus connues que d'autres, parce qu'elles sont plus réussies ou bien parce qu'elles ont inspiré des auteurs modernes comme Molière. Le théâtre de Plaute est parfois joué, encore de nos jours, lors de festivals.

Aulularia (La Marmite)[modifier | modifier le wikicode]

La Marmite (Aulularia, en latin) est la pièce qui a inspiré L'Avare de Molière. Le personnage et l'intrigue sont à peu près les mêmes, au point que Molière s'est parfois contenté d'adapter et de traduire certaines des scènes, comme le célèbre monologue d'Harpagon, à qui l'on vient de voler sa cassette.

Chez Plaute, le héros de la pièce se nomme Euclion, et il cache son or, non dans une cassette, mais dans une marmite : de là le nom donné à la pièce tout entière.

Amphitryon[modifier | modifier le wikicode]

On connaît l'histoire de Sosie et Amphitryon. Ici encore, la pièce de Plaute a largement inspiré celle de Molière.

Le Soldat fanfaron[modifier | modifier le wikicode]

La pièce met en scène un personnage comique de soldat vantard (miles gloriosus), qui sera repris dans des comédies du théâtre français classique, par exemple chez Pierre Corneille (L'Illusion comique) ou chez son contemporain Savinien de Cyrano de Bergerac (wp).

Les Ménechmes[modifier | modifier le wikicode]

Les Ménechmes sont un récit racontant l'histoire de deux frères jumeaux : Ménechme et Sosiclès. Alors qu'ils étaient enfants, Ménechme fut enlevé. En son souvenir, on appela l'autre jumeau du même nom. Adulte, Ménechme-Sosiclès partit à la recherche de son frère. Il le retrouva à Épidamme, après de nombreux quiproquos dus à leur ressemblance et à leur nom identique.

La Comédie au fantôme[modifier | modifier le wikicode]

La Comédie au fantôme est l'une des pièces les mieux rythmées de Plaute, qui puise dans beaucoup de sources différentes. Les pièces de la catégorie Les Sages (voir Rudens) ressemblent fortement aux pièces de Térence.

Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Plaute de Wikipédia.